Yearender 2018, Badminton: Le PV Sindhu brise le Jinx final en une année difficile pour le sport

L'année 2018 a été une année difficile pour le badminton indien. Les gros tournois s'alignant et les joueurs n'ayant pratiquement plus de temps pour récupérer à mi-parcours, ce fut en grande partie une année décevante avec les pilotes de premier plan, PV Sindhu, Kidambi Srikanth et Saina Nehwal, ainsi que HS Prannoy et B Sai Praneeth qui luttaient pour obtenir leur titre. L'année menaçait de s'achever avec une sécheresse du titre pour le badminton indien. Le numéro trois mondial PV Sindhu a finalement battu son record en battant le Japonais Nozomi Okuhara, septième mondial, lors de la finale du BWF World Tour à Guangzhou le 16 décembre, devenant ainsi le premier joueur indien à la remporter.

Cette victoire a été un coup de pouce pour Sindhu qui a remporté un titre après avoir perdu sept finales consécutives. Elle est restée invaincue tout au long du tournoi et a battu le numéro un mondial, Tai Tzu Ying du Taipei chinois, en route pour la finale. Avant cette victoire, Sindhu avait perdu face à six joueurs différents en finale – contre son compatriote Saina Nehwal aux Jeux du Commonwealth, contre Nozomi Okuhara (Open de Thaïlande), Carolina Marin (Championnat du monde), Beiwen Zhang (Open de l'Inde), Tai Tzu Ying (Jeux asiatiques) et Yakane Yamaguchi (Super Series Final-2017).

En revanche, la jeune fille d’Hyderabad a remporté trois titres l’année dernière: l’Indian Open, le Korea Open et le Syed Modi Grand Prix Gold et a terminé deuxième dans trois autres tournois.

Les amateurs de badminton en Inde attendaient beaucoup de Kidambi Srikanth cette année. Mais le vaisseau star n'a pas réussi à se démarquer après la tempête qu'il a créée l'année dernière (en remportant l'Australie Open, l'Open d'Indonésie, l'Open de France et l'Open de Danemark).

Srikanth a remporté une médaille d'or en double mixte aux Jeux du Commonwealth et s'est incliné face à la légende malaisienne Lee Chong Wei lors de la finale du simple messieurs. Pendant cette période, il a été classé numéro 1 mondial pendant une semaine après avoir délogé le Danois Viktor Axelsen, devenant ainsi le premier Indien à réussir cet exploit.

Srikanth s'est effondré face aux Wong Wing de Hong Kong, Ki Vincent (28e) aux Jeux asiatiques. Suite à la débâcle des Jeux asiatiques, Srikanth a connu une mauvaise passe alors qu'il était éliminé en quarts de finale du China Open et du Japan Open.

Saina Nehwal a toutefois remporté la médaille de bronze avec l’Inde, devenant ainsi la première joueuse de badminton à remporter une médaille aux Jeux asiatiques.

Sai Praneeth n'a pas non plus réussi à laisser sa marque cette année. Toutefois, HS Prannoy a remporté la médaille de bronze aux Championnats d’Asie. De son côté, l'étoile montante Sameer Verma a remporté trois titres cette année (Syed Modi International, Hyderabad Open et Swiss Open).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest