Valtteri Bottas décroche le pôle Grand Prix des États-Unis sous le titre-Lewis Lewis Hamilton victime d'un revers

"Lors de mon dernier tour, je perdais l'adhérence et je suis heureux que personne ne se soit amélioré à la fin lors des deuxièmes manches"

Le Finlandais, qui doit gagner la course et espérer que Hamilton termine dans le top 8 pour garder le championnat en vie, a réussi un meilleur tour en une minute et 32.029 secondes pour devancer de 0,012 seconde le second, Sebastian Vettel, de Ferrari.

Max Verstappen était troisième pour Red Bull, devant Charles Leclerc dans la deuxième Ferrari et Hamilton, cinquième.

C'était la pire qualification du champion élu en sol américain, mais il a admis qu'il n'avait personne à blâmer sauf lui-même pour n'avoir pas réussi à produire un tour complet de son mieux.

"Cela n'a rien à voir avec la voiture. Je n'ai simplement pas réussi à boucler les tours aujourd'hui et la voiture avait clairement la capacité d'être au premier rang", a-t-il déclaré.

"C’était juste moi, pas la voiture, mais je peux toujours le faire demain. C’était de ma faute et je ferai tout ce que je peux pour le corriger demain. Honnêtement, je n’y pense pas maintenant – j’essaie juste de digérer ce qui s'est passé et y réfléchir. "

Un autre titre mondial pour Hamilton dimanche briserait la égalité de cinq qu'il détient actuellement avec Juan Manuel Fangio et le plaçait juste un retour sur le record absolu de sept détenu par Michael Schumacher.

Pour Bottas, il s’agissait d’une première pole aux États-Unis, sa cinquième de la saison et sa 11e de sa carrière, son meilleur tour de sa première manche en Q3 demeurant assez rapide pour le placer au premier rang.

Hamilton, qui a eu du mal à trouver l’installation parfaite au Texas, est maintenant sans pole depuis le Grand Prix d’Allemagne en juillet.

En règle générale, il avait indiqué vouloir tenter de remporter son sixième titre avec une victoire sur l'un de ses circuits préférés, où il a remporté cinq victoires.

Le patron de l'équipe Mercedes, Toto Wolff, a déclaré qu'il pensait qu'il restait possible pour Hamilton de remporter la course de dimanche à partir de la troisième rangée de la grille.

"C'était tellement serré aujourd'hui et on pouvait voir qu'il y avait quelques voitures séparées de quelques dixièmes de seconde", a déclaré Wolff.

"C'est vraiment bien d'être de retour en pole avec Valtteri et c'est une honte pour Lewis, mais nous devons voir ce que nous pouvons faire demain sur la stratégie.

"Avec une stratégie agressive, vous pouvez toujours rivaliser pour la victoire. Ce n'était pas sa qualification – nous devons donc examiner cela."

Alex Albon a terminé sixième du deuxième Red Bull devant les deux McLaren de Carlos Sainz et Lando Norris avec Daniel Ricciardo à la neuvième place pour Renault et Pierre Gasly à la 10ème place pour Toro Rosso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest