Usain Bolt perd la médaille d'or au relais olympique de 2008 alors que la Jamaïque se voit refuser la victoire par le CIO

Usain Bolt a été privé de l'une de ses neuf médailles d'or olympiques mercredi, alors que le Comité international olympique (CIO) annulait la victoire de la Jamaïque au relais 4X100m aux Jeux olympiques de 2008 après la coéquipière de Bolt à l'événement, positive pour le dopage. La décision qui suit le réanalyse de centaines d’échantillons de la manifestation de Beijing signifie que Bolt, en tant que coéquipier de Carter, perd l’une des trois médailles d’or qu’il a remportées aux Jeux de Beijing en 2008.

Il a été constaté que Carter avait été testé positif à la substance interdite, la méthylhexanamine, qui était autrefois utilisée dans les décongestionnants nasaux, mais qui est maintenant plus communément utilisée dans les compléments alimentaires.

La perte de la médaille d’or du relais prive Bolt de l’un de ses «triples triples»: il a remporté les médailles d’or au 100 m, 200 et au 4×100 m à Beijing, avant de rééditer l’exploit à Londres en 2012 et à Rio l’an dernier.

L'année dernière, lorsqu'il avait été prévenu de l'affaire de dopage visant Carter qui pourrait lui faire perdre une médaille d'or olympique, Bolt a déclaré que les circonstances étaient déchirantes.

"C’est déchirant, car au fil des ans, vous avez travaillé d'arrache-pied pour remporter des médailles d'or et travailler dur pour être un champion – mais ce n'est qu'une de ces choses", a-t-il déclaré.

"Les choses se passent dans la vie, donc quand c'est confirmé ou quoi que ce soit, si je dois rendre ma médaille d'or, je dois le rendre, ce n'est pas un problème pour moi."

Le CIO a déclaré dans un communiqué que dans l'affaire Carter, 31 ans, une nouvelle analyse de ses échantillons de 2008 "avait donné lieu à un test positif pour la substance interdite, la méthylhexaneamine".

La commission de discipline du CIO a déclaré qu'il était "reconnu que Carter avait commis une violation des règles antidopage conformément aux règles antidopage du CIO applicables aux Jeux de la XXIXe Olympiade à Pékin en 2008".

(Avec des contributions de l'AFP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest