Usain Bolt et Justin Gatlin se qualifient pour la finale du 200 m en athlétisme mondial

Le roi du sprint Usain Bolt et son rival américain Justin Gatlin se sont qualifiés pour la finale du 200 mètres avec une aisance sans faille mercredi alors qu'ils se préparaient à reprendre les hostilités aux championnats du monde.

Gatlin, deux fois dopant et désireux de venger sa défaite face à Bolt au 100m le week-end dernier, a réalisé le meilleur temps des demi-finales avec 19,87 secondes à Beijing, tandis que Bolt était le deuxième plus rapide en 19,95 avant la fusillade de jeudi.

Souriant largement alors qu'il ralentissait bien avant la ligne d'arrivée, le champion olympique Bolt s'était adonné à une kidologie similaire au 100m avant de briser les espoirs de Gatlin en finale.

Mais Gatlin a prévenu qu'il serait prêt pour la finale, où Bolt poursuivra son quatrième titre mondial consécutif au 200m.

"Je suis confiant", a déclaré Gatlin, qui a montré des signes d'irritation face à son portrait du méchant de la pantomime de l'athlétisme depuis son arrivée en Chine.

"Je ne suis pas allé là-bas et je n'ai pas couru vite, alors j'espère que je mettrai plus d'énergie dans la finale et que je sortirai vainqueur."

Gatlin a rendu hommage au détenteur du record du monde Bolt, vainqueur de 10 des 11 derniers titres individuels olympiques et mondiaux de sprint mondial depuis sa victoire aux Jeux de Beijing 2008.

"C'est un vrai compétiteur", a déclaré Gatlin, âgé de 33 ans. "Il y a deux compétiteurs qui aiment la compétition. Vous devez avoir cette rivalité."

Bolt, 29 ans, qui s'est fait connaître au stade Bird's Nest aux Jeux olympiques de Beijing en 2008, a souscrit à l'évaluation de Gatlin.

"J'ai appris au fil des ans que je suis un grand compétiteur", a haussé les épaules. "C'était facile, j'ai fait ce que je devais faire et je n'ai pas dépensé beaucoup d'énergie. Je suis techniquement plus solide que 200 €. Un quatrième titre mondial sera une grosse affaire pour moi."

Anaso Jobodwana, de l'Afrique du Sud, a inscrit le troisième meilleur temps en marquant son record personnel avec un record personnel de 20.01, tandis qu'Alonso Edward, du Panama, était quatrième en 20.02.

Qatari Femi Ogunode, d'origine nigériane, qui a lui-même purgé une interdiction de dopage pendant deux ans, a souligné ses qualifications pour la médaille alors que le champion des Jeux asiatiques se qualifiait en cinquième position sur un record national, 20.05.

Tous les regards seront de nouveau tournés vers Bolt et Gatlin jeudi, toutefois, après le 100m électrisant de dimanche, présenté comme une bataille pour l’âme de l’athlétisme.

Les allégations de dopage généralisé ont secoué l'athlétisme avant les championnats du monde, mais la victoire de Bolt sur un terrain comprenant quatre anciens tricheurs de drogue a donné un coup de fouet au sport frappé par la crise.

Bolt, qui avait été gêné par un problème pelvien plus tôt dans la saison, a grimpé en 9,79 secondes au 100m, conservant son titre mondial à seulement un centième de Gatlin, l'homme le plus rapide de la saison.

"Je pense que tout dépend de qui passe le meilleur virage et qui peut rester en forme pendant les 40 derniers mètres", a déclaré Bolt. "Tout est question de concentration maintenant."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest