Stefanos Tsitsipas prend sa retraite avec une blessure au bras alors que les graines échouent à Paris

Le finaliste de Roland-Garros Stefanos Tsitsipas était en tête d’une longue liste de têtes de série pour quitter le Masters de Paris mercredi, une blessure au bras l’obligeant à se retirer d’un match pour la première fois de sa carrière. Le Grec de 23 ans était clairement de mauvaise humeur dès le début de son match de deuxième tour avec l’heureux perdant australien Alexei Popyrin et a rendu l’âme lorsqu’il était mené 4-2 dans le premier set. Tsitsipas, classé troisième au monde, a déclaré qu’il était plus soucieux de s’assurer qu’il était en forme pour les finales ATP de fin de saison à Turin.

« Je n’ai pas pris ma retraite une seule fois dans ma vie, et c’était quelque chose que je devais faire aujourd’hui », a déclaré le Grec.

« J’essaie aussi d’être prudent pour le prochain tournoi qui est le plus important pour moi. »

Tsitsipas a refusé de divulguer la nature exacte du problème, mais a déclaré que cela posait problème depuis un certain temps.

Contrairement à Tsitsipas, Alexander Zverev, quatrième tête de série, a vu son match contre le Serbe Dusan Lajovic, malgré une douleur au cou douloureuse, s’imposant en deux sets 6-3, 7-6 (7/5).

Plus tôt, le demi-finaliste de l’US Open, Felix Auger-Aliassime, s’était effondré face à Dominik Koepfer, qui avait éliminé l’ancien numéro un mondial Andy Murray au premier tour.

La déception du Canadien de 21 ans a été aggravée par le fait que la défaite 6-3, 7-5 a également mis fin à ses espoirs d’atteindre la finale de l’ATP.

La neuvième tête de série avait eu besoin de trois sets mardi pour vaincre le qualifié italien Gianluca Mager, mais il n’y avait aucun moyen de revenir contre l’heureux perdant Koepfer et la cause d’Auger-Aliassime n’a pas été aidée par huit doubles fautes.

« Je me suis battu contre moi-même parfois », a-t-il déclaré. « J’étais motivé pour passer une bonne semaine ici, donc bien sûr, je suis très déçu. »

Taylor Fritz, qui sait ce que c’est que de perdre contre Koepfer après être tombé contre lui à Roland-Garros cette année, a envoyé Andrey Rublev, cinquième tête de série, 7-5, 7-6 (7/2).

Un large sourire s’étalait sur le visage de l’Américain au service, un contraste frappant avec la grimace de douleur alors qu’il sortait de Roland-Garros en fauteuil roulant après s’être blessé au genou lors de sa défaite contre Koepfer.

Fritz joue le numéro un britannique en forme Cameron Norrie dans les 16 derniers après avoir battu un autre Américain puissant, Reilly Opelka, 6-3, 6-4.

‘C’est cool’

Il y avait de la joie pour la foule nombreuse à domicile alors que le qualifié français Hugo Gaston, classé 103e au monde, a battu la 12e tête de série espagnole Pablo Carreno Busta 6-7 (3/7), 6-4, 7-5.

Gaston, 21 ans, a refusé de comparer sa victoire à celle de Roland-Garros l’an dernier lorsqu’il a battu Stan Wawrinka, mais a tout de même apprécié le moment.

« Je n’avais rien à perdre, il était crucial que je joue mon jeu naturel donc je n’avais aucun regret à la fin du match », a-t-il déclaré.

« C’est cool d’avoir la chance de jouer un autre match ici. »

Gaston jouera contre Carlos Alcaraz, un espagnol de 18 ans en pleine croissance, après avoir évincé une autre tête de série, Jannik Sinner, en forme.

Alcaraz, qui a atteint les quarts de finale de l’US Open avant de se retirer avec une blessure à la cuisse contre Auger-Aliassime, a battu l’Italien huitième tête de série 7-6 (7/1), 7-5.

« Je savais qu’il allait déjà être un joueur de haut niveau quand je l’ai affronté en 2019 sur terre battue dans le Challenger Tour », a déclaré Sinner d’Alcaraz.

Alcaraz et en effet Sinner aspireront à défier le numéro un Novak Djokovic et le numéro deux Daniil Medvedev dans les années à venir.

Promu

Medvedev rêve de renverser Djokovic, l’homme qu’il appelle son ami, en tant que numéro un mondial de fin d’année.

Le Russe de 25 ans – qui a anéanti les rêves de Djokovic d’un balayage du Grand Chelem en le battant lors de la finale de l’US Open en septembre – est passé à une victoire de 7-5, 6-4 contre le Biélorusse Ilya Ivashka.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest