SSP Chawrasia vise une forte performance au Myanmar Open Golf


SSP Chawrasia, qui a réalisé une superbe finale à l’Open de Singapour la semaine dernière, espère en tirer parti lorsqu’il tees au Leopalace21 Myanmar Open, qui réunira jusqu’à huit Indiens, qui ont tous connu le succès lors de la tournée asiatique. . (Dernières nouvelles du golf)

Chawrasia, actuellement le deuxième Indien le mieux classé au monde après Anirban Lahiri, sera rejoint par Rashid Khan, Chiragh Kumar, Arjun Atwal, Himmat Rai, Rahil Gangjee, Shiv Kapur et Gaganjeet Bhullar.

« C’est ma première visite au Myanmar et je l’aime bien. Le terrain de golf est agréable. C’est pittoresque et le temps est un peu chaud, mais pas insupportable car il ne fait pas humide comme Singapour la semaine dernière. Les matins et soirées sont très agréables .

« La semaine dernière, j’étais quelque peu inégale. J’ai donné beaucoup de choses dans quelques trous, dont un triple. Mais j’étais content de mes neuf derniers lors de la dernière journée », a déclaré Chawrasia, 38e à égalité.

Chawrasia, qui l’an dernier a failli ajouter un troisième événement co-sanctionné à ses victoires lorsqu’il a terminé deuxième derrière Lahiri à l’Open indien des héros, a déclaré que l’un de ses objectifs cette année était de représenter l’Inde aux Jeux de Rio.

« L’un de mes objectifs cette année est de représenter l’Inde aux Jeux olympiques », a-t-il déclaré.

Après avoir terminé deuxième et troisième en l’espace de trois semaines au Vietnam et aux Philippines à la fin de la saison dernière, Himmat Rai aime également se remettre en forme. Il était 23e la semaine dernière à Singapour et le meilleur de tous les Indiens.

Il a joué au dernier Myanmar Open en 2013 et était à égalité au 13e rang avec des rondes de 67-68.

« En 2014, j’ai perdu ma carte et j’ai dû travailler pour revenir à l’école Q. Mais j’ai travaillé dur, j’ai aussi joué à certains événements ADT. Maintenant, les choses vont mieux », a déclaré Himmat.

Gangjee estime qu’il a fait un début décent à Singapour la semaine dernière, mais n’a pas été en mesure de le suivre.

« Cela s’est produit quelques fois ces derniers temps. Mais je sens que mon jeu se rapproche et j’ai été proche plusieurs fois, mais tôt ou tard, mon heure viendra. Je suis resté concentré », a déclaré Gangjee, qui avait un top -10 au Myanmar en 2013.

Le tournoi a eu un énorme coup de pouce avec l’entrée de Younghan Song, qui a battu Jordan Spieth à l’Open de Singapour, et KT Kim, le Coréen, qui a remporté cinq fois au Japon l’année dernière pour battre l’Ordre du mérite du Japan Tour.

L’Open du Myanmar à 750 000 USD serait l’événement sportif le plus riche du pays, co-sanctionné par les tournées asiatique et japonaise.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest