SSP Chawrasia fait de bonnes choses et monte 23e à égalité à Wentworth

Trois birdies consécutives à la neuvième journée ont aidé le golfeur indien SSP Chawrasia à effectuer un mouvement appréciable lors de la troisième manche du BMW PGA Championship, après avoir breveté deux moins de 70 ans samedi et un total de moins de 214, pour 54 trous.

Avec un bon nombre de joueurs devant lui qui n'a pas encore fini au Wentworth Club, Chawrasia était 23e à égalité, alors qu'il était 49e du jour au lendemain.

Le troisième tour étant toujours en cours, Danny Willett a pris la tête du classement avec 11 points de moins, tandis que YE Yang et Scott Hend, co-leaders après 36 trous, ont chuté à égalité de seconde et à deux coups de retard. Le groupe de tête avait 10 trous chacun à jouer.

Alors que Chawrasia a réussi la coupe en dépit d'une série de bogeys au deuxième tour, Jeev Milkha Singh a raté un coup. Chawrasia avait un pair égal de 72 après son premier tour 71. Jeev a tiré 71 et 75.

Chawrasia, vainqueur du Hero Indian Open, son troisième titre en carrière dans le circuit européen plus tôt cette année, a disputé son deuxième tour au cours duquel il a laissé tomber quelques oiselets du fairway.

"J'ai bien joué, mais quelques petites erreurs m'ont coûté beaucoup. Mais le troisième tour s'est bien passé, même si j'ai eu quelques chances de plus. Il reste encore une chance et c'est un tournoi serré", a-t-il déclaré.

Chawrasia, qui joue pour la huitième fois avec le BMW PGA, réalise un meilleur résultat en T-15 lors de l'événement de 2012.

Chawrasia a eu 10 premiers trous marqués avec un bogey et neuf pars, avant de faire un birdie aux 12e, 13e et 14e. Un bogey le 14 était un échec avant qu’il ne reprenne sa frappe le 16 et qu’il arrondisse avec deux tirs à la limite des cinq derniers.

À la fin du deuxième tour, le champion des Masters, Danny Willett (68 ans), détenait une part du leader avec l’Australien Scott Hend et l’ancien champion de la US PGA, YE Yang. Tous deux avaient des aigles sur leurs cartes.

Le Sud-Africain Jaco Van Zyl a réussi à égaliser ses deux derniers trous pour une ronde de 68 pour s'asseoir un coup derrière le trio de tête sur neuf coups d'égalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest