SSP Chawrasia à égalité en 37ème position après le Rd 2 aux champions du WGC-HSBC, Anirban Lahiri Struggles

Le SSP indien Chawrasia a enregistré une paire régulière de 72 qui lui a valu la 37e place, soit six places de moins que la 31e nuit, aux Champions WGC-HSBC, vendredi. (SSP Chawrasia débute bien chez les champions WGC-HSBC)

Indien, âgé de 37 ans, vainqueur de trois titres du circuit asiatique, dont deux co-sanctionnés avec le circuit européen, compte désormais 141 joueurs sur un total de moins de 141 pour 36 trous.

Anirban Lahiri, vainqueur de deux titres en 2015, a eu une journée plutôt difficile au venteux club international de golf de Sheshan, où il a battu trois joueurs sur 75 et est passé de la 42ème à la 61ème place, à égalité.

L’Américain Kevin Kisner était en tête du tournoi pour un montant de USD 8,5 millions. Il a deux victoires sur Russell Knox (67-65). Chawrasia a admis qu'il avait du mal à supporter le vent mais qu'il pensait qu'il y avait encore de quoi jouer lorsque le round de week-end commencerait.

"Pas de problème. Je peux rattraper les leaders très facilement si je continue à bien rouler. Les scores n'étaient pas aussi bas qu'hier, et c'est en grande partie à cause du vent", a déclaré Chawrasia.

Chawrasia, qui a pris le départ à la neuvième à la 10e place, a trébuché tôt avec un bogey sur 12. Il a réussi un birdie 14 mais a immédiatement rendu ce coup avec un autre bogey sur 15. Après avoir tourné en 37, Chawrasia a mélangé deux oiseaux et un autre bogey pour signer un total de deux jours de trois sous la normale 141.

"Il ne fait aucun doute que les vents ont créé beaucoup de problèmes pour nous aujourd'hui. Je n'ai pas bien frappé la balle aujourd'hui, mais c'est parce que les vents avaient un rôle à jouer", a déclaré le joueur âgé de 37 ans.

Lahiri, parti du 10e, a fait ses trois premiers trous les 10 et 12 mais est revenu à égalité avec les birdies les 14 et 7. Viennent ensuite une finition décevante avec double bogey au huitième et bogey au neuvième.

L’Américain Kevin Kisner, qui s’est fait mal au dos et s’est senti obligé de rater la séance d’essais, a traversé la barrière de la douleur et est resté en tête après une deuxième manche de moins de 66 ans.

L'Américain, qui a révélé qu'il souffrait de maux de dos, a ouvert une avance de deux coups sur l'Ecossais Russell Knox à mi-parcours du joyau de Shanghai avec un total de 14 jours sous la normale 130.

Le Sud-Africain Branden Grace, sud-africain, a signé un contrat de 71 pour prendre la troisième place devant les Chinois Li Hao-tong et Patrick Reed, des États-Unis, au Sheshan International Golf Club.

L'Australien Scott Hend, deuxième à l'ordre du mérite du circuit asiatique, est resté dans la course à son premier titre de champion du monde de golf après avoir ajouté un 69 à son premier tour, 68 pour prendre la neuvième place.

Kisner, qui fait ses débuts dans le tournoi après avoir gagné une place tardive dans le peloton après avoir été septième réserve, a récolté deux tirs au cours des trois derniers trous après un impressionnant 32 pour prendre sa place au sommet du classement.

Hend a également gravi les échelons du classement pour rester à la portée des leaders. L’Australien, qui frappe fort, a profité d’une autre journée au Sheshan International Golf Club, mais sa carte a été gâchée par un seul boguey lors de la deuxième manche.

Le numéro deux mondial, Jordan Spieth, a quant à lui eu besoin d'un oiselet pour sauver sa ronde après qu'une série de trois bogueys sur onze ait menacé de la faire dérailler. Spieth a partagé la 27e place avec neuf autres joueurs, dont le Thaïlandais Thongchai Jaidee et le numéro trois mondial Rory McIlroy de l'Irlande du Nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest