Sprint: comment corriger ses erreurs

si vous êtes novice dans cette discipline ou vous n’arrivez pas à corriger certains défauts lors de vos courses voici quelques conseils pour vous améliorer et donner le mailleur de vous-même

Apprendre à bien utiliser ses bras

sprint bien positionner ses bras Demandez à l’athlète de faire semblant de tenir un marteau dans chaque main et d’enfoncer des clous dans un mur directement derrière lui.
En effet, plus le bras se déplace rapidement vers l’arrière, plus la jambe se déplacera rapidement vers l’avant le haut du corps doit rester détendu. La tension peut inhiber le mouvement libre requis pour une vitesse optimale.

Ne pas trop faire de mouvement latéral du bras.

Trop bouger ses bras de manière latérale cause une rotation excessive du tronc. Le chemin dans lequel les bras voyagent commence avec le bout des doigts, même avec le menton.

La main doit atteindre la ligne médiane du corps, mais ne se croise pas. La main se déplacera ensuite vers l’arrière jusqu’à ce qu’elle soit complètement derrière la hanche. Il devrait donc avoir un mouvement latéral limité, car l’accent devrait être mis sur le mouvement vers l’avant et vers l’arrière, en mettant l’accent sur le mouvement vers l’arrière. Ces modifications lui permettrons de dépasser ses limites et de s’améliorer.

comment bien positionner ses jambes

sprint bien positionner ses jambesil est primordial  que vos genoux se déplacent en ligne droite. Pour corriger ce problème il est nécessaire de forcer l’entraînement du genou pour obtenir une hanche de 70-80 degrés par rapport au corps, les orteils doivent être dirigés vers l’avant et doivent être alignés avec le genou et la hanche.

Faire attention à la taille de ses foulées

L’athlète doit garder un pli de genou plus serré pendant que le genou se déplace pour chaque phase d’élan. Pendant l’accélération (10-20 premiers mètres), le pied doit atteindre le sol légèrement derrière le corps. Après les 10-20 premiers mètres, le pied atteindra légèrement devant le corps et ainsi jusque la fin de la course pour vaincre ses adversaires.

 

Évitez les pas courts et agités

L’athlète doit augmenter la distance entre ses cuisses à chaque foulée. Il doit probablement également avoir besoin d’améliorer la flexibilité du fléchisseur de hanche.
La longueur de la foulée est obtenue en poussant plus fort du sol et en étendant complètement la hanche, le genou et la cheville et en poussant le genou vers l’avant jusqu’à la position haute du genou.

Faites attention à vos talons

Entraînez vous en faisant des exercices qui vous feront lever les genoux
car le problème est que le talon entrera presque en contact avec le sol, mais aucun poids ne devrait être pris par le talon. des exercices tels que, des coups de pied aux fesses, des exercices muraux pourraient vous aider à vous surpasser.
Lorsque le pied touche le sol, la cheville doit être pointée vers le haut fin de fournir une force et de la puissance dans vos foulés.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *