SL vs ENG: Moeen Ali rejoint l’Angleterre Bubble après avoir terminé la quarantaine étendue


Moeen Ali, le joueur polyvalent anglais, a été libéré de la quarantaine et a rejoint ses coéquipiers à Galle après avoir purgé une longue période d’isolement. Le joueur de cricket de 33 ans avait été testé négatif pour COVID-19 avant le départ de l’Angleterre du Royaume-Uni, mais avait renvoyé un test positif pour le coronavirus après l’arrivée de l’équipe à l’aéroport du Sri Lanka à Hambantota.

Selon un rapport dans ESPNcricinfo, Moeen a été mis en quarantaine pendant dix jours mais son isolement a été prolongé à 13 après que le gouvernement sri-lankais a exprimé ses réserves à la lumière d’une nouvelle souche du virus.

« C’est formidable d’avoir Mo de retour. Quand nous sommes entrés dans le vestiaire après l’une des séances d’aujourd’hui, nous avons vu Mo et avons juste vu le sourire sur les visages de tout le monde », a déclaré Sam Curran, coéquipier de Moeen, cité par ESPNcricinfo.

« Il a de toute évidence eu des semaines très difficiles et personne ne veut entrer dans la situation dans laquelle il se trouvait. Heureusement, il a réussi, et nous sommes tous très heureux de le revoir dans le groupe pour jouer à nouveau au cricket, parce que nous savons tous à quel point il est un joueur formidable et qu’il est dans les parages », a-t-il ajouté.

Moeen a joué pour la dernière fois pour l’Angleterre en août 2019 contre l’Australie, après quoi il a pris une pause du format le plus long du match après avoir raté le contrat central de l’Angleterre.

« Je suis sûr que demain quand il courra, ce sera bien pour lui de revenir jouer au cricket, mais pour être honnête, je ne sais pas vraiment quand il reviendra », a déclaré Curran.

« Je suis sûr que tout le monde a vraiment hâte que Mo revienne. Je suis sûr qu’il commencera à s’entraîner demain », a-t-il ajouté.

Plus tôt cette semaine, deux membres du personnel de l’hôtel de l’équipe d’Angleterre au Sri Lanka ont été testés positifs au COVID-19. Cependant, l’Angleterre Cricket Board (BCE) a déclaré vendredi que l’organisme n’était pas concerné car il adhérait aux protocoles.

Le porte-parole de la BCE a également déclaré que chaque membre du contingent de tournées prenait au sérieux la distance sociale et que tout le monde continuait de porter des masques à l’intérieur.

« Nous ne sommes pas concernés. Nos protocoles ont été excellents et nous restons vigilants. Nous sommes l’équipe la plus conforme du monde de cricket. Nous sommes la seule équipe internationale dans n’importe quel sport à avoir un responsable de la conformité COVID. Il est responsable de nous assurer que nous répondent aux normes les plus élevées dans nos protocoles COVID. Nous restons vigilants et respectueux des autorités sri-lankaises et nous ferons tout ce qui est possible pour assurer la sécurité de nos joueurs et de la population en général », a déclaré le porte-parole dans un communiqué.

«Nous sommes vigilants autour de notre base d’équipe à Galle et au stade. Les joueurs respectent la distance sociale, portent des masques à l’intérieur et à l’hôtel dînent sur des tables individuelles. Notre responsable de la conformité COVID informe quotidiennement les joueurs et la direction et communique les derniers développements tant au Sri Lanka qu’au Royaume-Uni », a-t-il ajouté.

Promu

Pendant ce temps, dans le match, Kusal Perera et Lahiru Thirimanne ont frappé des demi-siècles pour organiser une riposte pour le Sri Lanka avant que la mauvaise lumière ne mette un terme à l’action de la troisième journée lors du premier test contre l’Angleterre au stade international de Galle samedi.

Aux stumps, le score du Sri Lanka était de 156/2 avec Thirimanne et Lasith Embuldeniya invaincus sur 76 et 0 respectivement. Le Sri Lanka est à la traîne de 130 points dans sa deuxième manche avec huit guichets dans le sac.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest