Seul homme qui peut renverser le boulon: un photographe sur un scooter


Pékin:

Des sprinteurs américains comme Justin Gatlin? Usain Bolt ne cesse de les battre puis de se cogner la poitrine, comme il l’a fait en remportant sa dernière médaille d’or, au 200 mètres aux championnats du monde d’athlétisme.

Mais Bolt a finalement été éliminé sur la piste jeudi soir.

Alors que Bolt effectuait son dernier tour de victoire dans le stade Bird’s Nest avec un drapeau jamaïcain enroulé autour de son cou, un caméraman conduisant un scooter Segway a écrasé un boulon – de toutes choses – dépassant d’un rail de caméra au sol. Cela a fait virer le scooter brusquement vers la droite et attacher Bolt par derrière.

Bolt, pris par surprise, est tombé en arrière et s’est posé sur les jambes du caméraman. Il s’est retrouvé à plat sur le dos avant de faire un saut périlleux arrière prudent pour se remettre sur pied.

« Il m’a fait sortir, » dit Bolt plus tard, indemne et souriant. « La rumeur que j’essaie de lancer en ce moment est que Justin Gatlin l’a payé. »

Réponse impassible de Gatlin: « Je veux récupérer mon argent. Il n’a pas terminé le travail. »

Ce fut une coda légère à un duel qui a suscité beaucoup de discussions cette semaine alors que Gatlin, deux fois suspendu pour violations de dopage, affrontait en deux courses Bolt.

Gatlin, 33 ans, est arrivé à Pékin avec les temps les plus rapides de la saison en 100 et 200, mais il s’est avéré qu’il n’y avait toujours pas eu de battre Bolt dans le nid d’oiseau, le stade moderniste où il est devenu une star.

Bolt avait une fiche de 3 pour 3 lors de sa finale aux Jeux olympiques d’été de 2008, et il est de 2 pour 2 jusqu’à présent dans ce championnat du monde.

Il y avait presque un silence de la foule alors que les huit finalistes se préparaient pour la finale du 200e jeudi, peut-être parce que Bolt avait mis un index sur ses lèvres avant de s’installer dans les blocs.

Mais il n’y avait que des rugissements et des flashs de caméra après le coup de feu de départ, et bien que Bolt et Gatlin aient rapidement rattrapé le décalage sur les sprinters dans les voies adjacentes, Bolt, comme d’habitude, avait le bord sortant de la courbe. Il a franchi la ligne d’arrivée en 19,55 secondes, avec Gatlin deuxième en 19,74.

Bolt a battu Gatlin par juste un centième de seconde pour remporter le 100, mais le 200 était une affaire beaucoup moins suspensive car Gatlin était incapable d’approcher son meilleur temps plus tôt cette saison de 19,57.

« Il a réussi quand il était temps de passer », a déclaré Gatlin, qui était également deuxième derrière Bolt au 100e aux championnats du monde 2013 à Moscou.

Anaso Jobodwana, d’Afrique du Sud, a remporté la médaille de bronze jeudi, en 19,87 secondes.

Bolt avait peu couru au cours des deux dernières saisons à cause de problèmes de dos et d’autres blessures, mais comme il l’a fait dans le passé, il a réussi à atteindre un sommet à la bonne rencontre – après avoir fait un voyage en Allemagne pour rendre visite à son médecin de longue date Hans-Wilhelm Muller. -Wohlfahrt.

Promu

« Il vient de réparer ma blessure », a déclaré Bolt. « J’avais des problèmes avec mes articulations, et il m’a juste aidé à régler ça à peu près. »

© 2015 Service de presse du New York Times

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest