Sarjubala Devi et Seema Poonia entrent dans les quartiers du monde de boxe

La médaillée d'argent et la deuxième tête de série de l'édition précédente, Sarjubala Devi (48 kg), se sont qualifiées pour les quarts de finale avec Seema Poonia (+ 81 kg) alors que l'Inde a bouclé une journée relativement bonne aux Championnats du monde de boxe féminin AIBA, à Astana, lundi.

Epouvantés par l'éviction de leurs espoirs olympiques, M C Mary Kom (51 kg), L Sarita Devi (60 kg) et Pooja Rani (75 kg), le contingent indien avait des raisons de se réjouir lundi après que Sarjubala et Seema aient progressé dans les catégories non olympiques.

Sarjubala, ancien champion du monde junior, a donné un début de journée idéal à l'Inde en battant Erandi Kaluhath (Sri Lanka) 3-0.

Le boxeur de tempo de Manipur n’a pas été beaucoup étiré dans ce combat, Kaluhath semblant intimidé dès le premier tour.

Le jeune homme de 22 ans a gardé le contrôle de la procédure en lançant des jabs correctement positionnés pour devenir le choix unanime des juges. Elle affrontera maintenant le Kazakhstan, Nazym Kyzaibay, qui a battu la Suède 3-0.

Seema était également dominante dans sa victoire sur l'Aynur Rzayeva de l'Azerbaïdjan, qui a été morose pendant la majeure partie du combat et qui ne correspondait guère à l'attaquant Indien. Le Chinois Shijin Wang, qui a eu le dessus sur Guzal Ismatova (Ouzbékistan), est le prochain à venir pour Seema.

Cependant, la campagne de Pavitra (64 kg) s’est arrêtée après sa descente à l’Australienne Skye Nicolson.

Cet événement prestigieux est la dernière épreuve de qualification olympique pour les boxeuses dans trois catégories olympiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest