Sarita Devi en course pour la place dans la commission des athlètes de l'Association internationale de boxe

"Bien sûr, je suis très fier d'être nommé, mais je comprends aussi que si j'étais élu, ce serait une énorme responsabilité", a déclaré le vétéran de Manipuri dans la catégorie des poids légers (60 kg).

Sarita, ancienne championne nationale et médaillée d'argent aux Jeux du Commonwealth de 2014, est désormais la seule candidate du bloc asiatique. Elle devrait être choisie sans opposition puisque la commission devrait comporter un homme et une femme boxeurs de chacune des cinq confédérations régionales (Asie, Océanie, Europe, Amériques et Europe).

La dernière date de dépôt des candidatures était le 5 juin, tandis que la liste des candidats en bataille était finalisée plus tôt ce mois-ci. La commission des athlètes fait partie des réformes recommandées par le Comité international olympique pour l'AIBA, qui n'a plus le droit de pratiquer ce sport aux Jeux olympiques de 2020 en raison d'une prétendue mauvaise gestion financière et administrative.

"Je suis toujours un athlète actif et je n'ai pas l'intention d'abandonner de sitôt. Je comprends que ce serait un défi de gérer mon temps pour les multiples rôles mais je vais essayer de faire de mon mieux si je réussis", a déclaré Sarita.

"Ayant siégé au sein de l'exécutif du BFI, j'ai une certaine expérience en matière de défense des athlètes", a-t-elle ajouté.

Le vote des boxeurs aura lieu lors du championnat du monde masculin à Ekaterinbourg, en Russie, du 7 au 9 septembre et du championnat du monde féminin à Oulan-Oude, également en Russie, du 29 septembre au 2 octobre.

Sarita a déclaré que si elle participait au dernier panel, elle se concentrerait sur des questions liées à la boxe féminine. "Le bien-être des boxeuses est une préoccupation majeure pour moi et je vais essayer d'être leur voix active à l'AIBA", a-t-elle déclaré.

Les membres de la commission des athlètes de l'AIBA seraient mandatés pour servir de pont entre l'instance mondiale et les boxeurs pour une plus grande transparence et une meilleure coordination dans la formulation des règles et des projets pour le sport. Les membres de la commission devront également assurer la liaison avec le CIO pour s'assurer que les boxeurs sont représentés dans sa commission des athlètes.

Le premier lien entre la boxe indienne et le corps d'un athlète du CIO remonte à 2017, lorsque le légendaire M C Mary Kom a été invité à prendre la parole lors du forum des athlètes à Lausanne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest