Rallye Dakar: le CS Santosh autorisé à rentrer en Inde après un crash d’horreur


Le célèbre pilote de moto tout-terrain CS Santosh continue d’être « sous observation » mais a été autorisé à rentrer en Inde, a déclaré mardi son équipe Hero MotoSports, quelques jours après avoir été victime d’un accident lors du rallye Dakar en cours en Arabie Saoudite. Santosh, 37 ans, qui représentait le géant de la fabrication de deux-roues dans l’un des plus grands rassemblements au monde, a été victime de l’accident mercredi dernier et a été transporté par avion vers un hôpital de Djeddah. « Santosh est stable et continue d’être sous observation. Sur la base d’analyses et d’évaluations, il a été autorisé à rentrer en Inde, où il sera assisté par les médecins locaux », a déclaré Hero MotoSports Team Rally dans un communiqué.

«Il sera transféré en état de sommeil pour éviter tout stress inutile pendant le transfert.

«C’est une évolution très positive car il sera désormais avec sa famille et dans des conditions familières, ce qui contribue toujours à une récupération plus rapide. Il est prévu de voler dans les prochains jours et nous tiendrons tout le monde au courant des développements.

L’accident s’est produit sur la même étape où le pilote de Hero MotoSport Paulo Goncalves est décédé alors qu’il participait au Dakar 2020. Hero MotoSport s’est retiré du rallye après la mort de Goncalves.

Santosh s’est écrasé environ 135 km dans l’étape sur une piste de gravier et a dû renoncer à l’étape.

C’était la septième tentative de Santosh au Rallye Dakar, considéré comme l’événement de sport automobile hors route le plus exténuant au monde.

Il a été le premier Indien à terminer la course en 2015 et a reproduit l’effort dans deux autres éditions.

Pendant ce temps, dans une étape qui a été présentée comme la plus difficile du Dakar 2021 et qui a été rendue encore plus difficile par le poids du passé récent, l’équipe indienne a rendu un hommage émouvant à son regretté coéquipier Goncalves en livrant une performance animée dans l’étape 9. mardi.

Ce fut une journée chargée d’émotion pour l’équipe car elle marquait le premier anniversaire de la mort de Goncalves.

Promu

Joaquim Rodrigues a terminé l’étape à la 13e position. Sebastian Buhler a bien commencé l’étape mais s’est ensuite égaré et a donc concédé du temps. Cependant, il a relevé la tâche et a terminé l’étape à la 24e position.

Après neuf étapes du Rallye Dakar qui exigeaient un niveau complètement différent de dureté mentale et émotionnelle, Rodrigues est entré dans le Top 15 du classement général pour se retrouver à la 12e place et Buhler a également grimpé de quelques places pour occuper la 16e place.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest