Rafael Nadal se rallie pour battre Fabio Fognini à Montréal

Rafael Nadal avait besoin d’un set pour s’ajuster avant de débarquer sur Fabio Fognini pour une victoire 2-6, 6-1, 6-2 et une place en demi-finale de l’ATP Montreal Masters. Rafael Nadal, qui a remporté son quatrième titre au Canada il y a un an, avait besoin de près de deux heures vendredi pour vaincre le vétéran italien qui l'avait choqué sur terre battue à Monte Carlo en avril. "Ce fut un match de haut en bas, mais un match positif pour moi car j'ai joué de mieux en mieux au fil des matches", a déclaré Nadal. "J'ai perdu le premier set avec le sentiment que je ne jouais pas mal. Les choses allaient trop vite."

"Les choses se passent vite ici car le terrain est rapide. Parfois, dans le premier set, le joueur qui en profite a de l'adrénaline très forte.

"Il est difficile d'arrêter rapidement cet élan."

Le numéro deux mondial, Nadal, était la seule graine majeure à avoir survécu à une réforme en quart de finale après les défaites de Dominic Thiem et Alexander Zverev.

Il ne saura pas à qui il disputera une place en finale avant samedi, lorsque Gael Monfils et Roberto Bautista Agut seront de retour pour compléter un match retardé par la pluie.

Une pluie régulière a commencé lorsque Monfils et Bautista ont pris la cour et ils ont été incapables de terminer une partie avant que le jeu ne soit suspendu pour la nuit.

La deuxième tête de série autrichienne, Thiem, qui vient de remporter une victoire à domicile émouvante à Kitzbuehel la semaine dernière, a frappé le mur dans une victoire 6-3 et 6-1 aux mains de la Russe Daniil Medvedev, huitième tête de série.

Le numéro trois, Zverev, n'a pas réussi à impressionner la Russe, sixième tête de série, Karen Khachanov, s'inclinant 6-3 et 6-3 en 74 minutes.

Zverev a été victime de la première tache de ce qui avait été une fiche parfaite de 7-0 à Montréal après avoir remporté l'édition 2017 lors de sa visite inaugurale dans la ville, qui alterne avec Toronto comme lieu hôte chaque année.

Thiem Fatigué

Khachanov et Medvedev ont une fiche de 1-1 dans la compétition, après s'être affrontés à Moscou la saison dernière et en 2017 lors de la finale NextGen à Milan.

"Ce n'est jamais facile de jouer un bon ami, surtout du même pays", a déclaré Khachanov. "Daniil a une excellente saison. Le match sera difficile.

"C'est un adversaire dangereux. Il a détruit tout le monde cette semaine. Ce devrait être un bon match."

Thiem, double finaliste de Roland-Garros et qui n'avait jamais gagné un match au Canada depuis cinq ans, a déclaré qu'il n'avait aucune chance contre Medvedev.

"Avec tous les déplacements et la courte transition, deux matches très difficiles hier et il y a deux jours, je pense que la batterie était vide aujourd'hui. Je n'étais pas à 100%", a-t-il déclaré.

"Ce n'est tout simplement pas suffisant en quart de finale d'un Masters 1000, en particulier contre un gars comme Daniil, qui est en pleine forme et qui joue un tennis incroyable."

Medvedev a admis qu'il s'attendait à ce que Thiem soit plus sévère.

"J'étais heureux de pouvoir jouer si bien et de le battre si facilement", a déclaré Medvedev. "Cela m'a permis d'économiser beaucoup d'énergie. Cela m'a donné beaucoup de confiance, alors je suis très heureux."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest