Rafael Nadal en route pour la 90ème victoire de Roland Garros pour atteindre les quarts de finale

L'Argentin Leonardo Mayer a été qualifié par Roger Federer pour devenir le plus vieil homme en 28 ans à atteindre les quarts de finale du Grand Chelem à Roland-Garros dimanche, alors que Rafael Nadal a remporté sa 90ème victoire à Roland Garros. Roger Federer, âgé de 37 ans, qui joue à Roland Garros pour la première fois depuis 2015, a remporté une victoire 6-2, 6-3, 6-3 sur le numéro 68 mondial Mayer dans un étouffant 32 degrés et affrontera l'une ou l'autre des stars grecques. Stefanos Tsitsipas ou un ami proche et compatriote suisse Stan Wawrinka dans les huit derniers.

Federer, champion 2009 à Paris, est l'homme le plus âgé à se qualifier pour les quarts de finale d'un Slam depuis Jimmy Connors à l'US Open de 1991.

"C'est fabuleux de pouvoir passer ce temps à Paris", a déclaré Federer qui avait disputé le tournoi pour la dernière fois en 2015, après sa défaite en quart de finale contre Wawrinka.

Tsitsipas a battu Federer lors des 16 derniers matchs de l'Open d'Australie en janvier.

"J'étais préparé au pire scénario, perdre au premier tour en trois sets. Mais je suis super content de ma performance.

"Je devrai jouer à nouveau comme ça contre Stan ou Tsitsipas."

Federer disputera son 54e quart de finale en Slam, renforçant ainsi sa place au sommet de la liste des hommes.

Malgré une avance de 23 à 3 sur Wawrinka lors de rencontres en carrière, Federer a déclaré qu'il se souvenait encore de sa défaite en quart de finale contre son ami parisien il y a quatre ans.

"J'en ai un mauvais souvenir. Stan m'a battu en trois manches avec son terrible short!"

Federer n’a pas fait l’objet d’un point décisif lors du match de quatrième tour contre Mayer, surclassé, sur le terrain de Philippe Chatrier.

Nadal passe à travers

Le champion en titre, Nadal, a poursuivi ses efforts pour remporter un 12e titre à Roland Garros en battant le joueur débutant du Grand Chelem Juan Ignacio Londero 6-2, 6-3, 6-3.

Le numéro 78 mondial Londero a eu ses bons moments, battant Nadal 4-1 au troisième set, mais le champion 17 fois majeur a toujours semblé trop fort et a permis à 40 vainqueurs de dépasser l’Argentin.

Nadal affrontera le septième favori japonais Kei Nishikori ou le favori local Benoît Paire lors de son 38ème quart de finale du Grand Chelem.

"Je suis très heureux. Juan est un très bon joueur, je le félicite ainsi que son équipe", a déclaré Nadal.

"C'est un sentiment incroyable d'être dans un autre quart de finale de ce tournoi qui a été le plus spécial de ma carrière."

L'Espagnol, âgé de 32 ans, n'a été battu que deux fois au cours de sa carrière au French Open et a une fiche de 10-2 contre Nishikori, alors qu'il n'a pas encore perdu contre Paire en quatre matches.

Vondrousova met en place l'affrontement de Martic

Après le choc de la sortie de la première tête de série Naomi Osaka et de la championne du Grand Chelem 23 fois Serena Williams, Marketa Vondrousova, âgée de 23 ans, s'est qualifiée pour son premier quart de finale majeur en battant Anastasija Sevastova.

La Tchèque non classée, classée 38ème, a vaincu un effort modéré de la 12ème tête de série lettone Sevastova, l'emportant 6-2, 6-0 en seulement 59 minutes.

"Vous ne pouvez pas vous attendre à jouer en quarts de finale d'un Grand Chelem, mais j'ai joué des matches difficiles", a déclaré Vondrousova. "Je suis juste content de mon jeu."

Elle affrontera la 31ème tête de série, Petra Martic, pour une place en demi-finale, après que la Croate ait contrarié sa troisième tête de série, Karolina Pliskova, en battant la Chinoise Estonienne Kaia Kanepi.

La joueuse de 28 ans a obtenu sa place dans les huit derniers d'un Grand Chelem pour la première fois avec une victoire de 5-7, 6-2, 6-4.

La numéro un britannique Johanna Konta a poursuivi sur sa lancée en éliminant la Croate Donna Vekic pour se qualifier pour son premier quart de finale du Grand Chelem depuis Wimbledon en 2017.

La 26ème tête de série a vaincu Vekic 6-2, 6-4 pour établir une égalité en huit avec les deux finalistes, soit le second de l'année dernière, Sloane Stephens, soit la championne de 2016, Garbine Muguruza.

"Je me sens chanceuse d'avoir joué dans la raison pour laquelle j'ai joué contre une joueuse comme Donna", a-t-elle déclaré.

Samedi, la candidature japonaise de la star japonaise Osaka pour un troisième titre consécutif du Grand Chelem avait été mal accueillie avec une parade erratique face à la défaite de Katerina Siniakova.

Au moins cinq femmes accèderont à leur premier quart de finale à Roland Garros cette année, la première fois depuis 2001.

"C'est bien de voir des matches de compétition et que les gens apprécient également des matches où rien n'est acquis et qui peuvent être imprévisibles. Je pense que c'est la beauté du sport", a déclaré Konta.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest