"Pourquoi le SSP de Chawrasia se plaint quatre mois après les Jeux de Rio"

Chawrasia avait exprimé sa colère contre les responsables de l'AIO jeudi, affirmant qu'il n'existait aucune disposition appropriée, même pour le transport, et qu'ils étaient traités comme des domestiques aux Jeux de Rio.

Gupta a déclaré que le transport des athlètes était la responsabilité des organisateurs locaux.

"Il est de la responsabilité des organisateurs locaux de recevoir les athlètes à l'aéroport et de les transporter au village des Jeux. Tous les joueurs indiens, disent Abhinav Bindra, de Leander Paes, ont été amenés au village par les moyens de transport fournis par les organisateurs locaux. ", A déclaré Gupta.

"Les joueurs indiens ont atteint Rio plusieurs fois, un à un, beaucoup sont venus seuls. Chawrasia est venu seul, (Anirban) Lahiri est venu seul, Aditi Ashok est venu seul avec son père, Leander Paes est venu seul, lutteurs et tireurs, ils sont venus en un et deux.

«Nous ne pouvons pas aller à l’aéroport à chaque fois et recevoir chacun d’eux. Comment avons-nous pu le faire, ce n’est pas possible. Nous avions très peu de représentants de l’AIO à Rio et il y avait beaucoup d’autres problèmes à régler, " il a dit.

Gupta a ajouté: "Ce que nous avons fait, c’était un jour avant de donner aux organisateurs locaux une liste des joueurs indiens qui atteindront Rio le lendemain.

"Après cela, il incombe aux organisateurs locaux de faire en sorte que les véhicules soient transportés au village des Jeux. Il en va de même pour les joueurs d'autres pays."

Gupta a également mis en doute la plainte de Chawrasia.

"Quand il (Chawrasia) était là au Village des Jeux, je l'ai rencontré presque tous les jours et il ne m'a jamais porté plainte. Je l'ai rencontré à nouveau à l'aéroport en rentrant chez moi après la fin des Jeux. S'il avait eu un problème, il me l'aurait dit à Rio et nous aurions pu nous en occuper.

"Il aurait pu pleuvoir à Rio mais plus que la pluie, je pense qu’il ya eu une tempête et que les autres joueurs n’ont eu aucun problème."

"D'après mes souvenirs, aucun joueur indien, à l'exception de ces golfeurs, ne s'était plaint de ce genre de problèmes pendant les Jeux olympiques. Je ne sais pas pourquoi il (Chawrasia) a formulé ces allégations quatre mois après la fin des Jeux", a-t-il déclaré. ajoutée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest