Open de Thaïlande: Carolina Marin appelle à une «meilleure nourriture», cite des problèmes de santé

Carolina Marin a déclaré qu’en raison de ses problèmes de santé, elle avait besoin d’un régime spécial.© AFP


Exprimant son mécontentement face à la nourriture servie aux joueurs lors de leur tournée en Thaïlande, la joueuse de badminton espagnole Carolina Marin a déclaré que ce n’était « pas une nourriture appropriée pour les athlètes ». Le médaillé d’or olympique est actuellement à Bangkok pour l’Open de Thaïlande, qui se déroulera du 12 au 17 janvier. « Nous avons besoin d’une meilleure nourriture pour être prêts à jouer. C’est une situation difficile pour tous et nous sommes reconnaissants de pouvoir jouer à des tournois, mais nous devons prendre soin de notre corps. Dans mon cas, à cause d’un problème de santé, j’ai besoin d’un régime alimentaire spécial et ce n’est pas un aliment adapté aux sportifs », a tweeté Marin en partageant des photos de la nourriture.

Newsbeep

Plus tôt samedi, Marin avait exprimé le désir de retourner sur le terrain et de concourir alors que les joueurs reviennent après une longue période en raison de la pandémie de coronavirus.

« Nous sommes tous impatients de rivaliser et de nous revoir. Nous savons que les joueurs asiatiques sont à chaque fois au sommet. Les Européens travaillent sans relâche pour briser le mur asiatique. C’est difficile mais nous ferons de notre mieux à chaque fois ». le site officiel de la Fédération mondiale de badminton (BWF) avait cité Marin comme disant.

Marin avait dit qu’elle se préparait à s’assurer qu’elle était prête à affronter n’importe quel adversaire et qu’elle était « prête à tout ».

« Je ne sais pas à quel niveau sont les gens. Nous avons tous eu des règles différentes sur l’entraînement et personne ne sait vraiment où ils en sont. Voyons comment les choses se passent dans le premier tournoi. Je serai prêt à tout et analyserai mes adversaires pour les meilleures stratégies possibles », avait-elle déclaré.

Promu

« Tout le monde peut gagner n’importe quel tournoi, n’importe quel match. Je veux m’assurer que je suis prêt pour n’importe quel adversaire. C’est une bonne sensation de gagner un titre, mais ce n’est pas seulement une question de gagner. Il s’agit de continuer à travailler dur avec votre entraînement. I Je me sens bien et je ferai une bonne performance en remettant les pieds sur un terrain de badminton », avait ajouté Marin.

En outre, la BWF a annoncé mercredi que « L’étape asiatique à Bangkok, qui doit commencer la semaine prochaine avec l’Open de Thaïlande, a reçu un coup de pouce avec les 824 participants à la bulle de quarantaine de la zone verte testant négatif pour COVID-19 ».

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest