Open d’Australie: la défense du titre de Sofia Kenin se termine en larmes

Sofia Kenin a commis 22 erreurs directes en étant éliminée de l’Open d’Australie.© AFP


Sofia Kenin, découragée, a quitté l’Open d’Australie en larmes jeudi après qu’une défaite en deux sets contre Kaia Kanepi a mis fin à la première défense du titre du Grand Chelem de la numéro quatre mondiale. L’Américain de 22 ans a eu du mal à gérer les attentes à Melbourne et n’a pas été à la hauteur de l’Estonien en forme, qui a gagné 6-3, 6-2 en 64 minutes au deuxième tour. «J’ai très bien servi et mon plan de match était de jouer de manière agressive, a dit Kanepi, qui avait 10 as. Le retour de Kenin sur la scène de son titre révolutionnaire du Grand Chelem, lorsqu’elle a battu Garbine Muguruza en finale, s’est avéré difficile après avoir perdu contre l’Espagnol lors de la Yarra Valley Classic de la semaine dernière.

Newsbeep

Elle a déclaré plus tard qu’elle était troublée par une blessure à l’aine gauche, qui, selon elle, aurait pu être attribuée à la mise en quarantaine obligatoire de 14 jours à l’hôtel à son arrivée en Australie.

Kenin, née à Moscou, a fait preuve d’émotion et a également admis avoir joué en larmes tout au long de son affrontement au premier tour avec l’Australienne Maddison Inglis.

Un Kanepi au service solide s’est avéré un mauvais match pour Kenin, qui avait 22 fautes directes et a offert peu de résistance alors que sa défense de titre se terminait par un gémissement.

Promu

Kanepi, cependant, a été en forme, terminant deuxième du Gippsland Trophy d’échauffement, suivi d’une victoire en deux sets sur la Lettonie Anastasija Sevastova au premier tour de l’Open.

Le joueur de 35 ans affrontera ensuite Donna Vekic, 28e tête de série, de Croatie.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest