Olympiades d'échecs: Viswanathan Anand bat Markus Ragger alors que les hommes indiens écrasent l'Autriche

P Harikrishna, sur le deuxième tableau, a profité d’une erreur de dernière minute de Valentin Dragnev après que Vidit Gujrathi ait assuré une avance sur l’Indien grâce à une victoire fluide sur Andreas Diermair. Sur le quatrième tableau, B Adhiban a été contraint par un tirage au sort par Peter Schreiner.

Avec leur deuxième victoire 3.5-0.5, les Indiens restent en tête de la division avec quatre points avec 40 autres équipes et affronteront ensuite le Canada. Les femmes indiennes ont remporté une victoire 4-0 en battant le Venezuela sur les quatre plateaux.

Sur le plateau du haut, la Grandmaster D Harika était tendue mais pas harcelée par Sarai Carolina Sachez Castillo. Sur le second, Tania Sachdev a joué un jeu sans faute pour déjouer Amelia Hernandez Bonilla. Eesha Karavade était dans ses éléments contre Tairu Manuela Rovira Contreras et le champion national Padmini Rout a vaincu les Corals Patino Garcia pour compléter le badigeon. Avec 33 équipes en tête dans cette section, les Indiennes seront ensuite confrontées à la Serbie, ce qui pourrait constituer un meilleur défi.

La deuxième journée du plus grand tournoi d’échecs n’a de nouveau pas été sans bouleversement et la Russie, première tête de série, est devenue la première victime majeure de la section féminine, s'inclinant 1,5-0,5 face à l’Ouzbékistan. Les femmes ouzbèques ont bien fait de tenir les trois premières planches, puis se sont retirées, la Russe Natalija Pogonina, mieux classée, a été surpassée par Nodira Nadirjanova.

Anand a joué l'ouverture italienne qui a été très appréciée dans les échecs de haut niveau ces jours-ci. S'appuyant sur une idée défendue par le Grand Maître S P Sethuraman en décembre dernier, Anand a trouvé qu'il était facile de se lancer dans une bataille stratégique lorsque Ragger s'est trompé dans sa planification.

Avec ses pièces mineures meilleures que celles de son adversaire, Anand a fait une incursion sur la reine et, malgré l’échange de pièces à intervalles réguliers, l’avantage pour lui est resté intact. Ragger a démissionné au 47ème coup lorsqu'il a perdu un pion.

"Il aurait probablement pu mieux résister", a déclaré Anand après le match, citant des moments importants où le noir aurait pu égaliser avec des mouvements précis.

Vidit Gujrathi a joué le Ruy Lopez et Diermair est simplement tombé dans le piège d'une simple tactique qui s'est soldée par un sérieux déficit matériel tandis que Harikrishna a continué à pousser plus loin dans une finale égale et a été dûment récompensé.

Parmi les Indiennes, Harika a remplacé Humpy sur le tableau supérieur et a surpassé son adversaire dans son style. Eesha Karavade n'a pas eu grand-chose à faire car son adversaire a commis de nombreuses erreurs de positionnement dès le début, tandis que Padmini Rout a également rencontré peu de résistance.

Après une première ronde assez tendue, Tania Sachdev a également retrouvé sa forme et a remporté une belle victoire grâce à des manœuvres astucieuses.

Résultats Indiens: Ouvert: L'Inde (4) a battu l'Autriche (2) 3,5-0,5 (Viswanathan Anand a battu Markus Ragger; Valentin Dragnev a perdu contre P. Hari Krishna; Vidit Gujarati a battu Andreas Diermair; Peter Schreiner a fait match nul avec B. Adhiban).

Femmes: L'Inde (4) a battu le Venezuela (2) 4-0 (D. Harika a vaincu Sarai Carolina Sachez Castillo; Amelia Hernandez Bonilla a perdu contre Tania Sachdev; Eesha Karavade a vaincu Tairu Manuela Rovira Contreras; les coraux Patino Garcia ont perdu contre Padmini Rout).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest