Ollie Robinson suspendu pour des tweets racistes « Over The Top »: le ministre britannique

Ollie Robinson a impressionné lors de ses débuts au Test contre la Nouvelle-Zélande.© AFP


L’organe dirigeant du cricket anglais est allé « au-dessus » en suspendant le paceman Ollie Robinson pour des tweets racistes et sexistes historiques, a déclaré lundi le secrétaire à la Culture et aux Sports, Oliver Dowden. Il a exhorté le Conseil de cricket d’Angleterre et du Pays de Galles (BCE) à « repenser » à la sanction infligée au joueur de 27 ans. Robinson – qui a impressionné avec le ballon et la batte lors de son premier test contre la Nouvelle-Zélande, qui s’est terminé par un match nul dimanche – a été suspendu de tout cricket international en attendant le résultat d’une enquête à la suite de tweets qu’il a publiés en 2012 et 2013.

« Les tweets d’Ollie Robinson étaient offensants et faux », a déclaré Dowden. « Ils ont aussi une dizaine d’années et sont écrits par un adolescent.

« L’adolescent est maintenant un homme et s’est excusé à juste titre. La BCE a dépassé les bornes en le suspendant et devrait réfléchir à nouveau. »

Le paceman a mené l’attaque de l’Angleterre avec 4-75 dans les premières manches du premier test à Lord’s et a suivi avec 3-26 dans les deuxièmes manches tout en réalisant un 42 utile avec le bâton.

Promu

Robinson, dans un communiqué publié mercredi après le match, a déclaré qu’il était « gêné » et « honte » par les messages.

« Je veux qu’il soit clair que je ne suis pas raciste et que je ne suis pas sexiste », a-t-il ajouté.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest