Nick Kyrgios demande l’annulation de l’Open d’Australie

Nick Kyrgios a demandé mardi l’annulation de l’Open d’Australie, tout en montrant de manière inattendue sa sympathie au numéro un mondial du tennis Novak Djokovic, qui a refusé de révéler son statut vaccinal. L’Australien mercuriel a déclaré qu’il pensait que l’ouverture du Grand Chelem de l’année en janvier ne devrait pas avoir lieu par respect pour les luttes que Melbourne, qui accueille le tournoi, a endurées pendant la pandémie. La ville a passé plus de 260 jours sous verrouillage depuis l’apparition du coronavirus, et Kyrgios a suggéré que cela ne valait pas la peine de risquer un autre revers.

« Je ne pense pas que l’Aus Open devrait avoir lieu, juste pour les habitants de Melbourne – vous devez envoyer un message », a-t-il déclaré sur son podcast « No Boundaries ».

« Combien de temps (Melbourne) a-t-il fait en lock-out? 275 jours ou quelque chose? »

Le ministre des Sports de l’État de Victoria, Martin Pakula, n’était pas d’accord, affirmant qu’il « ne pouvait pas suivre la logique » des commentaires de Kyrgios.

« Les Melburniens, les Victoriens et, franchement, tous les Australiens, sont absolument bâillonnés pour les événements majeurs », a-t-il déclaré aux journalistes. « Notre économie en a besoin, notre psychisme d’État en a besoin. »

Le tournoi a eu lieu cette année, mais les joueurs ont été contraints de passer deux semaines en quarantaine à l’hôtel, les foules ont été restreintes et un verrouillage instantané de cinq jours a été appelé à mi-événement.

Les organisateurs sont catégoriques qu’il se déroulera comme prévu en 2022, les joueurs entièrement vaccinés devant pouvoir entrer en Australie sans être mis en quarantaine ou confinés dans des bulles bio-sécurisées.

Le Premier ministre de Victoria, Daniel Andrews, a déclaré que les exemptions seraient refusées aux joueurs non vaccinés, jetant un doute sur le fait que Djokovic, neuf fois champion, qui a refusé de révéler son statut de vaccination, défendrait son titre.

Kyrgios a eu une relation difficile avec le Serbe, le qualifiant d' »outil » à l’Open d’Australie de cette année pour ses demandes d’assouplir les restrictions de quarantaine des hôtels pour les joueurs.

Mais il semble avoir adouci sa position, affirmant que Djokovic devrait pouvoir concourir malgré tout, tout en faisant référence à la star du basket Kyrie Irving qui a raté le début de la saison NBA après avoir refusé d’obtenir un coup Covid.

« Kyrie, Novak … ces gars ont tellement donné, tellement sacrifié. Ce sont des athlètes mondiaux que des millions de personnes admirent », a déclaré l’Australien, qui est passé à 90 dans le monde.

« Je pense juste qu’il est moralement répréhensible de forcer quelqu’un à se faire vacciner.

« Je suis doublement vacciné, mais je ne pense tout simplement pas qu’il soit juste de forcer quelqu’un (à se faire vacciner) et de dire » vous ne pouvez pas venir jouer ici parce que vous n’êtes pas vacciné «  », a-t-il ajouté. « Il existe d’autres solutions autour de cela, (comme) se faire tester tous les jours. »

Malgré l’appel à la suppression de l’Open d’Australie, Kyrgios a déclaré que c’était son Grand Chelem préféré, mais qu’il n’aimait pas l’Open de France.

Promu

« L’Australien est mon Chelem préféré avec le public local, la pression est tellement différente », a-t-il déclaré.

« Les Français seraient complètement radiés du calendrier, c’est le pire chelem. »

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest