Max Verstappen bat Lewis Hamilton dans le spectaculaire Grand Prix d’Abou Dhabi et remporte le premier titre mondial de F1

Max Verstappen est devenu le premier Néerlandais à remporter le titre de champion du monde de Formule 1 en remportant dimanche un spectaculaire Grand Prix d’Abou Dhabi, qui mettait fin à la saison. Le pilote Red Bull a profité d’une deuxième voiture de sécurité pour dépasser le septuple champion Lewis Hamilton dans le dernier tour après la chute de Nicholas Latifi. Verstappen et Hamilton, qui sont entrés dans le niveau de la course aux points, sont allés roue contre roue jusqu’au drapeau à damier avec le Néerlandais en tête de la course. Un championnat pour les âges, joué sur 22 actes envoûtants, se résume au dernier tour de la course finale.

Jusque-là, Hamilton avait été en roue libre, son huitième titre mondial apparemment dans le sac, ce qui a incité le directeur de l’équipe Red Bull Christian Horner à dire: « Nous avons besoin d’un miracle. »

Il est venu sous la forme improbable de Latifi, qui a écrasé sa Williams, avec Verstappen rapidement aux stands pour des pneus neufs.

Lorsque la course a repris pour le 58e et le dernier tour, Verstappen a dépassé Hamilton pour prendre le drapeau à damier, suscitant la joie sur le mur des stands Red Bull et la fureur contre Mercedes.

« C’est dingue », a déclaré Verstappen après la course. « Les gars de mon équipe, chez Honda, je les aime tellement. Enfin, un peu de chance pour moi. »

Verstappen et Hamilton s’étaient approchés du dénouement du vainqueur au niveau du désert aux points, pour la première fois depuis 1974, lorsque Emerson Fittipaldi et Clay Regazzoni étaient au coude à coude avant la course finale.

À juste titre, les protagonistes du titre ont rempli la première ligne, Verstappen en pole après son majestueux tour lancé en qualifications.

Mais Hamilton a pris un départ aveuglant, battant Verstappen au premier virage.

Le pilote néerlandais s’est précipité pour reprendre la tête au virage sept, forçant son grand rival à quitter la piste.

Le Britannique est revenu en tête, mais les commissaires de course ont décidé de manière controversée qu’aucune enquête n’était nécessaire, suscitant la fureur des chefs d’équipe Red Bull.

« Nous sommes un peu choqués », a déclaré Horner.

« C’est incroyable, que font-ils ici ? » Verstappen s’est plaint à la radio de l’équipe.

Après une douzaine de tours, Hamilton, en pneus médium, avait dépassé Verstappen de plus de cinq secondes, luttant pour le rythme sur les softs.

Le Néerlandais a été contraint de passer aux pneus durs au 14e tour, rejoignant la cinquième place.

Un tour de drame

Mercedes, avec le luxe maintenant de copier la stratégie de Red Bull, a ensuite boxé Hamilton pour un arrêt éclair.

Il revenait aussi sur dur en deuxième position, derrière Sergio Perez, avec la Ferrari de Carlos Sainz devant Verstappen, qui avait bientôt la mesure de l’Espagnol.

Perez s’est ensuite montré le coéquipier ultime, frustrant les nombreuses tentatives de dépassement de Hamilton, permettant à Vertstappen de réduire l’écart.

Hamilton a finalement pris l’avantage, Perez cédant sa place à Verstappen.

« Checo est une légende », a déclaré un Verstappen reconnaissant à la radio de l’équipe.

A mi-parcours, à la tombée de la nuit, la course de Kimi Raikkonen s’est terminée, le champion du monde 2007 sortant de son Alfa Romeo et prenant sa retraite après un record de 249 courses.

De retour sur la piste, l’écart entre les leaders était de quatre secondes et s’accroissait tour après tour au fur et à mesure que la supériorité de vitesse de Mercedes entrait en jeu.

Une voiture de sécurité virtuelle au tour 36 a vu Verstappen au stand pour une nouvelle paire de chaussures sur sa Red Bull.

Promu

« Un petit risque de me laisser de côté ? » Hamilton, à 17 secondes d’avance, a demandé à son équipe, le champion craignant de devenir un canard assis sur ses vieux pneus.

Mais juste au moment où il semblait que Hamilton sortirait victorieux, cette saison magique avait encore un dernier tour dans son sac, laissant un Néerlandais né en Belgique de 24 ans couronné digne champion du monde.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest