Mary Kom n’abandonnera pas la boxe malgré le snob des Jeux Olympiques de Rio


New Delhi:

Les rêves de Mary Kom de participer aux Jeux Olympiques de Rio pourraient être terminés après s’être vu refuser une inscription wildcard. La boxeuse indienne a cependant déclaré jeudi qu’elle ne raccrocherait pas encore ses gants.

La quintuple championne du monde de 33 ans n’a pas pu se qualifier pour Rio via les deux éliminatoires et les tentatives de dernière minute de l’Association olympique indienne et du comité ad hoc administrant la boxe en Inde pour lui rapporter une entrée wildcard également tombée après que le CIO ait refusé la demande.

« J’ai été dûment informé que je n’obtiendrais pas de wildcard pour les Jeux olympiques. C’est déchirant mais c’est quelque chose sur lequel je n’avais aucun contrôle. Je dois accepter cette décision mais je n’abandonne pas le sport pour le moment. Je continuera à concourir jusqu’à ce que je me sente en forme et pour le moment, je pense que je suis en forme », a déclaré Mary Kom à PTI d’Imphal.

Le médaillé de bronze olympique de Londres a raté deux occasions de réserver une place à Rio – d’abord en mars aux qualifications de la zone asiatique, puis le mois dernier aux championnats du monde.

Après cela, l’AIO et le comité ad hoc ont contacté l’Association internationale de boxe (AIBA) pour une place d’invitation à la commission tripartite, qui se trouvait être juste une dans sa catégorie.

« Le comité ad hoc a eu un mot avec le président de l’AIBA, le Dr Ching Kuo Wu. Il sera toujours difficile d’obtenir un joker », a-t-elle déclaré.

Le Manipuri envisageait une apparition olympique en chant du cygne à Rio avant de cesser de fumer, mais a changé d’avis au moins pour le moment.

« Je suis conscient que la retraite est quelque chose dont on parlera beaucoup mais pour le moment j’ai abandonné l’idée. Bien sûr, je passerais plus de temps à mon académie à former de jeunes enfants mais je continuerai à consacrer autant de temps à ma formation aussi », a déclaré Mary Kom.

Sans aucun doute le plus grand nom de la boxe féminine indienne, Mary Kom est également un nom célèbre dans le monde entier. La boxeuse minuscule a été surnommée «Magnificent Mary» par l’AIBA après avoir remporté un cinquième titre mondial historique.

Elle a récemment été nommée l’une des huit ambassadrices des championnats du monde, où elle n’a pu progresser que jusqu’au deuxième tour.

« Il n’y a pas de compétitions en dehors des Jeux olympiques cette année. J’ai donc beaucoup de temps à disposition pour réfléchir et réfléchir. Je vais voir comment les choses se passent. Tout dépendra de ma forme physique, je me sens en forme en ce moment. Si je continue à ressentir la même chose, je continuerais pendant un certain temps », dit-elle.

« Je ne me sens pas bien dans la façon dont les choses se sont déroulées mais je suis sûre que l’avenir est bon pour moi », a-t-elle ajouté.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest