L’exosquelette pour skier : Notre avis et retour d’expérience

Utiliser un exosquelette pour skier ? Beaucoup de skieurs ignorent l’existence de ce dispositif et parmi ceux qui en ont entendu parler, les questions relatives à son efficacité sont nombreuses. Aujourd’hui, plusieurs stations proposent des tests gratuits. Les membres de notre équipe ont essayé cet exosquelette pendant quelques séances. Nous vous livrons ci-après le résultat.

Exosquelette pour le ski : une invention simple et pratique

Owen Eastwood, un inventaire anglais, a commencé à skier autour de ses 40 ans. L’armée et les industries utilisent déjà les exosquelettes depuis longtemps. Ils améliorent la performance et renforcent la résistance du porteur. M. Eastwood posa alors une question fondamentale : comment apporter cette technologie au grand public ?

Le dispositif s’appuie sur un système de ressort en compression posé sur le quadriceps. Il est fixé à deux éléments parallèles au tibia et au fémur. Le principe est simple, emmagasiner l’énergie durant les flexions et le restituer pendant les extensions. Comme les skieurs enchaînent ces mouvements, ils bénéficieraient d’un boost supplémentaire.

L’objectif est clair, réduire les efforts et soulager les articulations. Elles ne supportent plus une partie du corps qui est transférée de la hanche vers les chaussures.

Le Ski Mojo tient-il ses promesses une fois sur les pistes ?

Porter un exosquelette garantit de nouvelles sensations

Le matériel est facile à installer. Même pour les néophytes, la mise en place dure moins de deux minutes. Le skieur peut l’installer sous le pantalon ou le mettre par-dessus. Certains membres de notre équipe ont choisi cette deuxième option. Plusieurs personnes ont tourné la tête après leur passage.

Le corps a besoin d’un certain temps pour s’habituer à la présence du ski mojo. La façon de skier change légèrement, mais l’assimilation est rapide. Les mouvements deviennent rapidement plus fluides et au fil des virages, on oublie parfois qu’il s’agit d’un test.

Le premier constat est unanime, les jambes fournissent moins d’efforts. Les testeurs ont constaté que les skis sont mieux plaqués sur la piste et surtout, ils n’ont plus ressenti les petites douleurs causées par les inégalités du terrain. L’exosquelette joue aussi le rôle d’amortisseur.

Pour comparer les sensations, les skieurs ont réalisé deux parcours, le premier avec le ski mojo et le second sans. La différence est flagrante, la fatigue est nettement plus importante sans les dispositifs.

Les professionnels confirment les avantages offerts par le ski mojo

Snow Concept a testé l’exosquelette pour ski, voici son avis : « le support mécanique soulage les douleurs articulaires et augmente l’endurance. Il apporte une aide précieuse aux skieurs en difficulté sur ces deux points. »

Plusieurs anciens professionnels partagent ce point de vue. Certains ont largement réduit le nombre de leurs séances sur les pistes après des problèmes d’articulations. Ils constatent que les prothèses ne sont pas adaptées à la pratique de leur sport préféré. Grand fut leur soulagement en skiant avec les skis mojos, ils n’ont plus ressenti la moindre gêne.

Autrement dit, le dispositif permet à des personnes qui n’ont plus skié pour diverses raisons de reprendre à leur propre rythme. Elles auront de nouveau confiance en leurs expériences. Bref, les exosquelettes renforcent les capacités du squelette humain et protègent les ligaments croisés. La combinaison de ces deux facteurs se traduit par une réduction du nombre d’accidents.

Un avenir radieux pour les exosquelettes dans le ski ?

Les skieurs ressentent les améliorations. Les enseignes souhaitent aller plus loin, elles collaborent avec des scientifiques en vue de produire des statistiques précises sur les gains réalisés. Par ailleurs, l’Alpe d’Huez a récemment accueilli les premiers championnats du monde de ski augmenté. La notoriété de l’exosquelette se développe petit à petit. Plusieurs stations le proposent maintenant en location.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest