Lewis Hamilton après Kimi Raikkonen après que Sebastian Vettel ait frappé le mur à Singapour

"Bien sûr, lors de la deuxième séance, j'aurais pu conduire un peu mieux", a déclaré à la presse l'ancien champion du monde âgé de 38 ans.

"J'ai bouclé le tour le plus rapide, nous avons donc perdu pas mal de temps, mais dans l'ensemble, c'était assez facile."

Le leader du championnat, Hamilton, était à seulement 0,011 seconde de Raikkonen après avoir vaincu les pneus hypersoft les plus rapides pour la séance de nuit sur le spectaculaire circuit urbain de Marina Bay.

Mercedes, qui lutte habituellement pour obtenir le rythme à Singapour, avait choisi de ne pas utiliser le composé le plus rapide lors de la première séance, dans laquelle Hamilton terminait sixième.

"Nous étions proches des Ferrari, mais nous ne découvrirons que demain à quelle vitesse ils vont vraiment", a déclaré le quadruple champion du monde Hamilton, qui a terminé plus d'une demi-seconde devant les Red Bulls de Max Verstappen et Daniel Ricciardo.

Vettel est rentré dans les stands à la neuvième place du classement avec un liquide s'écoulant d'un tuyau hydraulique après avoir rebondi contre le mur et endommagé ses roues arrière et avant droites en 40 minutes.

Cela signifiait que l’Allemand, qui compte 30 points de retard sur Hamilton au classement, n’a pu terminer que 11 tours à la lumière dans des conditions de simulation de course.

Mais Vettel a nié que le revers l’entrave dans la course de dimanche.

"Non, pas du tout", a-t-il déclaré à la presse. "A présent, je pense que vous avez une assez bonne expérience en lisant dans les autres, ce qu'ils ont fait et en lisant dans leurs courses avec des pneus qui seront évidemment essentiels pour dimanche, mais nous pourrons en récupérer l'essentiel demain."

Valtteri Bottas a terminé cinquième de la deuxième Mercedes, moins d'un dixième de seconde derrière Ricciardo, avec la Renault de Carlos Sainz sixième.

Le spécialiste singapourien Ricciardo, qui a terminé deuxième pour les trois dernières années consécutives, avait mené un doublé Red Bull lors de la première séance d'essais.

Mais Verstappen a déclaré qu’il ne pensait pas que les Red Bull avaient un package assez rapide pour défier Ferrari et Mercedes pour la pole position lors des qualifications de samedi.

"Je pense que nous pouvons encore nous améliorer avec la voiture", a déclaré Verstappen. "Je ne pense pas que nous ayons le rythme pour nous battre pour la pole, mais nous allons essayer d'optimiser un peu plus la voiture."

La nouvelle recrue de Ferrari, Charles Leclerc, a eu un moment à oublier lorsqu'il a écrasé son Sauber vers la fin de la première séance.

Le Monégasque de 20 ans, qui remplacera Raikkonen au sein de l’équipe de Marinello en 2019, a mal jugé sa sortie et tordu le mur au virage 13, détruisant sa roue avant droite et sa suspension.

La piste de Marina Bay compte 23 virages – plus que tout autre sur le calendrier actuel de Formule 1 – et constitue un test sévère pour les pilotes et les voitures, avec des températures dépassant régulièrement les 30 degrés Celsius pendant la course de nuit.

"La piste est incroyable", a déclaré Hamilton. "Nous sommes beaucoup plus rapides que l'an dernier, mais cela rend également le tour beaucoup plus difficile avec les forces G et il fait très chaud. Lors de la deuxième séance, je pense avoir perdu presque deux kilos."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest