L’équipe indienne de badminton revient d’Allemagne après avoir testé négatif pour COVID-19


Le contingent indien de badminton, qui était coincé en Allemagne, est rentré chez lui mardi après avoir été testé négatif pour le redoutable coronavirus pour la deuxième fois. La deuxième série de tests a été menée par les autorités allemandes le 1er novembre. Trois navettes, dont Lakshya Sen, faisaient partie du contingent. Le champion en titre Lakshya a dû se retirer du SaarLorLux Open à Sarrebruck après que son père-entraîneur DK Sen ait renvoyé un test positif pour le virus. L’ancien numéro 13 mondial Ajay Jayaram et le vainqueur de 2018 Subhankar Dey ont également été contraints de se retirer du Super 100 et d’être isolés en raison de contacts avec le sénateur Lakshya, Jayaram, Dey et le physio Abhishek Wagh avaient été testés négatifs avant le tournoi.

Alors que Lakshya, son père et son physio arrivaient à Bangalore, Dey et Jayaram ont pris un vol de Francfort à Delhi « Nous sommes arrivés à Bangalore chez nous ce matin vers 5 heures du matin. Nous sommes tous en bonne santé », a déclaré DK Sen à PTI.

« Nous étions en quarantaine depuis que mon premier test est devenu positif. Le responsable allemand a fait le deuxième test Covid pour nous cinq le 1er novembre et, heureusement, les rapports se sont révélés négatifs, nous sommes donc immédiatement rentrés chez nous. » Alors que DK Sen a été invité à rester en isolement jusqu’au 6 novembre, les autres ont été invités à se soumettre à une quarantaine obligatoire jusqu’au 9 novembre.

Jayaram avait demandé l’aide du ministre des Sports Kiren Rijiju, de la fédération nationale de badminton et de la BWF, affirmant que les organisateurs ne leur avaient donné aucune information ou assistance en dehors de leur demander de s’isoler. Dey avait également demandé une compensation pour l’épreuve dans son message sur les réseaux sociaux.

Promu

L’Autorité sportive indienne (SAI) a alors assuré qu’elle prendrait en charge les dépenses à engager par les deux joueurs « pour la durée de leur quarantaine en Allemagne du 30 octobre au 10 novembre, pour des raisons humanitaires ». Lakshya, qui a remporté cinq titres dans le circuit senior l’année dernière, dont deux grands honneurs du BWF World Tour Super 100 – SaarLorLux Open et Dutch Open – avait reçu un laissez-passer lors de la première manche de l’événement avec Dey.

Jayaram, cependant, avait remporté son match d’ouverture, mais le test positif de DK sen a mis un terme malheureux à la campagne de l’Inde lors du tournoi. Le calendrier mondial a été sévèrement réduit cette année en raison de la pandémie et après un arrêt de sept mois, il a redémarré avec l’Open du Danemark au début du mois. Le prochain tournoi sera l’étape asiatique et la finale du World Tour en janvier de l’année prochaine.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest