Le sprinter russe Alexander Zverev interdit de dopage



Le Comité international paralympique (IPC) a déclaré que le Russe Alexander Zverev (à gauche) avait rendu un résultat d'analyse anormal pour les cannabinoïdes dans un échantillon d'urine. © AFP


Le scandale du dopage en Russie a pris une nouvelle tournure mardi lorsque le sprinteur paralympique Alexander Zverev a été suspendu pendant neuf mois après avoir été contrôlé positif à un médicament interdit. (Lire la suite en athlétisme)

Le Comité international paralympique (IPC) a déclaré que Zverev avait "renvoyé un résultat d'analyse anormal pour les cannabinoïdes dans un échantillon d'urine fourni le 20 juin 2015 après avoir participé au Grand Prix d'athlétisme de l'IPC à Berlin, en Allemagne".

Zverev sera libre de participer au concours à partir du 6 mai 2016, mais tous ses résultats, à compter du jour du test, seront disqualifiés, y compris la perte de toutes médailles, points, records et prix.

Le Russe a remporté la médaille d’argent du 400 m T13 aux Jeux olympiques de Londres en 2012, entre athlètes ayant une déficience visuelle.

Son interdiction intervient à la suite de la décision de l'IAAF de suspendre temporairement l'équipe d'athlétisme russe valide après un rapport accablant sur le dopage endémique parrainé par l'État dans le pays.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest