Le lanceur de poids Manpreet Kaur banni depuis 4 ans

La championne asiatique de lancer du poids, Manpreet Kaur, a été interdite pendant quatre ans par l'Agence nationale antidopage (NADA) pour avoir passé quatre tests de dopage en 2017. La période de suspension débuterait le 20 juillet 2017, date de sa suspension provisoire, selon à une ordonnance du comité de discipline antidopage (ADDP) de la NADA en date du 29 mars.

"Oui, Manpreet Kaur est suspendu depuis quatre ans", a déclaré à PTI, Navin Agarwal, directeur général de la NADA.

Elle a la possibilité de faire appel devant le comité d'appel antidopage.

Manpreet est sur le point de perdre l'or qu'elle a remporté aux Championnats Asiatiques 2017 à Bhubaneswar, ainsi que son record national, le panel ayant statué que tous les résultats de sa compétition depuis la date de prélèvement de l'échantillon seraient disqualifiés.

Manpreet a été testé positif à quatre reprises en 2017. Le premier a eu lieu le 24 avril au Grand Prix d'Asie à Jinhua, en Chine, suivi de la Coupe de la Fédération à Patiala (le 1er juin), des championnats asiatiques d'athlétisme à Bhubaneswar (le 6 juillet) et des championnats inter-Etats. à Guntur (16 juillet). Elle a remporté l'or dans toutes ces compétitions. Elle avait établi le record national de 18,86 m à Jinhua.

Elle a été testée positive à la méténolone stéroïdienne lors de la réunion du généraliste asiatique de Jinhua.

Lors des trois autres compétitions en Inde, elle a donné un résultat positif au stimulant diméthylbutylamine, une substance dont la structure est presque similaire à celle de la méthylhexaneamine, plus connue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest