Le Japon ne prévoit pas d'organiser les Jeux olympiques de Tokyo 2020 sans spectateurs

Les responsables du gouvernement japonais ont insisté vendredi sur le fait qu'ils n'avaient pas l'intention de modifier les Jeux olympiques de Tokyo, y compris de les organiser sans spectateurs, après que le président américain Donald Trump ait proposé un report sur le coronavirus. Le sort des Jeux de Tokyo 2020, qui devraient s'ouvrir à Tokyo le 24 juillet, a été mis en doute par l'épidémie du virus, désormais qualifié de pandémie. Mais les organisateurs, les responsables du gouvernement japonais et le Comité International Olympique ont insisté sur le fait que la préparation des Jeux est en bonne voie, sans aucune attente de report ou d'annulation.

"Il n'y a pas de changement dans la politique gouvernementale en ce sens que nous coopérons étroitement avec le CIO, le comité d'organisation et le gouvernement métropolitain de Tokyo pour préparer régulièrement la tenue des Jeux comme prévu", a déclaré aux journalistes le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga.

Il a déclaré que le Premier ministre Shinzo Abe et Trump avaient tenu un appel téléphonique pour discuter de l'épidémie de coronavirus ainsi que des Jeux olympiques.

"Lors des entretiens téléphoniques avec le président Trump, le Premier ministre a mentionné nos efforts pour organiser les Jeux et le président a déclaré qu'il appréciait hautement les efforts du Japon en matière de transparence", a déclaré Suga.

Il n'a pas dit si Trump avait répété sa suggestion, faite un jour plus tôt, selon laquelle les Jeux pourraient devoir être retardés.

"Je dirais qu'ils ont peut-être repoussé cette date d'un an", a déclaré Trump aux journalistes jeudi dans le bureau ovale.

"Vous savez, j'aime mieux cela que j'aime avoir des stades vides partout. Je pense que si vous l'annulez, faites-le un an plus tard, c'est une meilleure alternative que de le faire sans foule", a-t-il déclaré.

Cette suggestion a été catégoriquement rejetée par la ministre olympique japonaise Seiko Hashimoto.

"Je suis au courant des remarques du président Trump, mais ni le CIO ni le comité d'organisation ne songent à retarder ou à annuler les Jeux", a-t-elle déclaré lors d'un briefing régulier vendredi.

Interrogé sur la possibilité de réduire le nombre de spectateurs, Hashimoto a déclaré: "Nous n'y pensons pas du tout."

Suga a également déclaré que le gouvernement "n'envisage" ni des Jeux sans spectateurs, ni la perspective d'un retrait des athlètes de l'événement.

Le chef du CIO, Thomas Bach, a déclaré jeudi à la télévision allemande ARD que le corps suivrait les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé, mais pour l'instant continue de travailler pour des Jeux "réussis".

Il a toutefois reconnu que les annulations des qualifications olympiques commençaient à poser "de graves problèmes".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest