L’autorité des sports de l’Inde va fermer 67 centres de formation au milieu de l’augmentation des cas de COVID-19

La Sports Authority of India (SAI) a annoncé lundi avoir décidé de fermer ses 67 centres d’entraînement à travers le pays en raison de l’augmentation des cas de COVID-19, mais les camps nationaux pour athlètes d’élite se poursuivront en bio-bulles. La décision n’aura pas d’impact sur les centres nationaux d’excellence (NCOE) comme ceux de Patiala et de Bengaluru où des camps pour athlètes d’élite sont en cours dans plusieurs disciplines. « Compte tenu de l’augmentation des cas de COVID-19, la Sports Authority of India a décidé de fermer les 67 centres de formation SAI à travers le pays », a déclaré la SAI dans un communiqué.

« La décision intervient également à la suite des directives émises par divers États pour suspendre les activités sportives pour la sécurité des athlètes », a-t-il ajouté.

Les centres seraient rouverts après un examen de la situation en temps voulu.

« Il n’y a aucun changement dans le programme d’entraînement des athlètes d’élite s’entraînant pour les Jeux asiatiques et du Commonwealth plus tard cette année. Ils s’entraînent aux bio-bulles aux NCOE et suivent toutes les précautions », a déclaré un porte-parole de SAI à PTI.

L’Inde a signalé lundi 1 79 723 nouveaux cas de COVID-19.

Le nombre de cas actifs est passé à 7 23 619, le plus élevé depuis environ 204 jours, tandis que le nombre de décès est passé à 4 83936 avec 146 décès signalés ce matin par le ministère de la Santé.

Avec plusieurs cas de COVID-19 signalés dans les meilleures installations d’entraînement du pays, l’ISC avait ordonné la semaine dernière la mise en œuvre de protocoles plus stricts, y compris des tests hebdomadaires de tous les athlètes et du personnel de soutien sur ses campus à travers le pays.

La SOP plus stricte a été annoncée après que jusqu’à 24 sportifs et 12 membres du personnel de soutien ont été testés positifs pour le virus au centre de l’ISC à Bhopal.

La semaine dernière également, jusqu’à 35 athlètes juniors de l’installation de la Sports Authority of India à Bengaluru, qui participaient à divers événements nationaux, avaient été testés positifs pour le virus hautement contagieux.

C’était après que l’organisme sportif nodal eut effectué des tests aléatoires sur 210 personnes comprenant 175 athlètes et 35 entraîneurs.

Promu

Le 31 mars de l’année dernière, 30 sportifs et membres du personnel de soutien de toutes les disciplines se sont révélés positifs au COVID-19 après que 741 tests de précaution ont été effectués dans les centres nationaux d’excellence de Patiala et de Bengaluru.

L’ISC avait également formé un panel pour surveiller de près la mise en œuvre des SOP, des normes de quarantaine, des installations d’isolement et suggérer des mesures pour contenir la propagation du COVID-19.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest