L’affaire entre Manika Batra et Soumyadeep Roy sera entendue le 11 septembre : le secrétaire général de TTFI

Manika Batra aurait accusé Soumyadeep Roy de trucage de matchs.© AFP

Le secrétaire général de la Fédération indienne de tennis de table (TTFI), Arun Banerjee, a déclaré jeudi que la querelle en cours entre la pagayeuse Manika Batra et l’entraîneur Soumyadeep Roy serait abordée le 11 septembre et que d’autres mesures seraient décidées une fois que les deux parties présenteront leurs côtés. de l’histoire. « Nous appellerons Manika et l’entraîneur Soumyadeep Roy le 11 septembre et nous aurons une réunion avec les deux et ensuite nous déciderons quoi faire. Nous désignerons un comité sur cette question le même jour et ils trouveront tous les aspects se rapportant à cette affaire et après l’enquête du comité, nous déciderons de la suite à donner », a déclaré Banerjee à l’ANI.

« Nous espérons que le comité soumettra sa réponse le même jour et nous prendrons des mesures supplémentaires sur la base de leur enquête. En attendant, Soumyadeep sera également tenu de nous soumettre sa partie. Tous deux affirment avoir des preuves contre chacun. Nous verrons sur 11 quelles preuves ils ont et sur quelle base ils parlent », a-t-il ajouté.

Plus tôt, Banerjee avait révélé que la pagayeuse vedette Manika avait informé la fédération que l’entraîneur national Soumyadeep lui avait demandé de concéder un match en mars 2021.

« Oui, elle a écrit dans sa réponse à l’avis de justification que Soumyadeep lui avait demandé de concéder un match et cela l’a vue refuser de l’avoir à ses côtés pendant les Jeux olympiques de Tokyo », avait déclaré Banerjee à ANI.

Lorsqu’on lui a demandé si des accusations de trucage seraient portées contre l’entraîneur national, Banerjee a déclaré: « Vous ne pouvez pas appeler cela un trucage de match à moins d’avoir la version complète des deux côtés. Nous devons entendre ce que Soumyadeep a à dire sur les allégations de Manika. »

Promu

Les différences entre les deux sont apparues pour la première fois lors des Jeux olympiques de Tokyo lorsque la lauréate Khel Ratna a refusé de suivre les conseils de Soumyadeep pour ses jeux.

Le secrétaire du TTFI, Banerjee, avait clairement indiqué que le refus de Manika d’avoir l’entraîneur national Soumyadeep à ses côtés pendant les matchs des Jeux olympiques de Tokyo serait discuté après l’événement phare.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest