La Russie abandonne son projet de dissolution d'une agence antidopage après un scandale



L'agence antidopage russe a été accusée d'avoir détruit les échantillons demandés à l'AMA pour analyse. (Image à titre indicatif seulement) © Reuters


Moscou:

La Russie a annoncé qu'elle réformerait son agence nationale antidopage plutôt que de la fermer. (Le ministre russe des Sports prêt à créer une nouvelle agence antidopage)

L’Agence russe antidopage (RUSADA) a été suspendue par l’Agence mondiale antidopage (AMA) le 18 novembre, après avoir été accusée d’avoir dissimulé des résultats positifs de tests antidopage effectués par des athlètes russes de premier plan. (L'AMA suspend l'Agence antidopage russe)

L’AMA a demandé de vastes réformes.

Le ministre russe des Sports, Vitaly Mutko, avait suggéré que RUSADA puisse être dissoute, provoquant un "effondrement" des tests de dépistage de la drogue jusqu'à la création d'une nouvelle organisation.

M. Mutko a toutefois déclaré à l'agence russe Tass lundi que RUSADA "restera définitivement en tant qu'organisation" et que la Russie et l'AMA coopèrent dans le cadre de réformes.

Cette décision fait suite à une réunion la semaine dernière entre Mutko et le directeur général de l’AMA David Howman à Francfort.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest