La libération de la prison d'Oscar Pistorius est suspendue

Les autorités sud-africaines ont suspendu la décision de libérer le coureur de la lame, Oscar Pistorius, vendredi.

Le ministère de la Justice du pays a déclaré que la décision de libérer l'athlète après avoir purgé dix mois de sa peine de cinq ans "a été prise prématurément" et sans "fondement juridique", rapporte la BBC.

La décision a maintenant été renvoyée à la commission des libérations conditionnelles pour examen.

L'année dernière, Pistorius a été reconnu coupable d'homicide involontaire coupable pour avoir tué sa petite amie Reeva Steenkamp, ​​qu'il aurait confondue avec un intrus.

Il n'est pas clair si la décision sur sa libération anticipée pourrait être rétablie avant vendredi, si la commission des libérations conditionnelles devait se réunir pour revoir sa décision.

Pistorius est né sans les fibules aux deux jambes et a subi une opération chirurgicale consistant à amputer les deux jambes sous le genou alors qu'il était encore un bébé.

Il est ensuite devenu l'une des stars du sport les plus connues d'Afrique du Sud et a été le premier amputé à s'affronter contre des athlètes non handicapés aux Jeux olympiques de Londres en 2012.

Le double amputé a tué Steenkamp par une porte verrouillée dans sa maison de Pretoria, croyant qu'elle était un intrus, a-t-il raconté lors de son procès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest