La Fédération de Tennis du Pakistan va faire appel du changement de lieu pour le match nul de la Coupe Davis contre l'Inde

"Nous avons eu une réunion aujourd'hui sur cette décision et nous avons décidé d'envoyer notre appel à l'ITF demain (jeudi). C'est malheureux. Mais la vie continue. Nous en appelons et c'est notre droit. Nous demandons à l'ITF de repenser la décision et permettre la rencontre à Islamabad ", a déclaré à PTI, Salim Saifullah, président de la PTF.

"Il n'y a pas de terrorisme, pas de guerre et pas de catastrophe naturelle. Je ne sais pas pourquoi les Indiens sont inquiets. Des milliers d'Indiens viennent au Pakistan tous les jours. Seuls les joueurs de tennis ne voulaient pas venir. L’ITF et la fédération indienne ont toutes deux réduit leur stature », a déclaré Saifullah.

Selon les Règles et Règlements de la Coupe Davis, la règle 30.2.5 stipule qu’une nation peut perdre son choix à tout moment si le Comité de la Coupe Davis estime qu’il est impossible ou impossible pour la nation adverse d’atteindre ou de jouer au lieu choisi pour la compétition. attacher, en raison (par exemple) d’un incident tel que guerre, troubles politiques, terrorisme ou catastrophe naturelle.

En outre, la règle 30.2.7 stipule que l'appel ne doit pas prendre la forme d'un réexamen de novo, mais se limiter à un examen visant à déterminer si la décision portée en appel était erronée. Cela signifie que les chances du Pakistan d'obtenir l'annulation de l'appel sont minces.

Le Pakistan avait choisi d'accueillir l'Inde sur des terrains en gazon, mais il lui serait difficile d'obtenir cette surface sur un terrain neutre.

Initialement, l’équipe indienne n’avait pas trop craint de se rendre au Pakistan, mais lorsque les relations entre les deux nations se sont dégradées à la suite de la révocation de l’article 370, qui accordait un statut spécial à Jammu-et-Cachemire, les principaux joueurs et ensuite capitaine Mahesh Bhupathi. leur sécurité à Islamabad.

Après de multiples demandes de l'AITA pour un lieu neutre, l'ITF a finalement demandé lundi à PTF de désigner un lieu neutre.

"Après avoir pris connaissance des derniers avis donnés par les conseillers de sécurité indépendants de l'ITF, le Comité de la Coupe Davis a décidé que le match de groupe de la Coupe Davis Asie / Océanie I entre le Pakistan et l'Inde, les 29 et 30 novembre 2019, devait se jouer à lieu neutre ", avait déclaré l'ITF dans un communiqué.

"La priorité numéro un de l'ITF et du Comité de la Coupe Davis a toujours été la sécurité des athlètes, des officiels et des spectateurs, et la décision a été prise sur cette base."

Aucune équipe indienne de la Coupe Davis n’est allée au Pakistan depuis mars 1964 et lors de cette rencontre à Lahore, en Inde, l’Inde avait gagné 4-0. Si l'ITF avait insisté pour que l'Inde envoie une équipe à Islamabad, elle serait devenue la première équipe indienne à se rendre au Pakistan en 55 ans. Le dernier match entre les deux nations s’est déroulé à Mumbai en 2006, où l’Inde s’était imposée 3-2.

Le vainqueur du groupe 1 du groupe Asie / Océanie passera aux qualifications du groupe mondial. Le Pakistan a accueilli l’Ouzbékistan, la Corée, la Thaïlande et l’Iran au cours des deux dernières années, seul Hong Kong ayant refusé de se rendre dans ce pays. Cependant, le scénario a changé après la montée des tensions diplomatiques entre l'Inde et le Pakistan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest