Jordan Spieth présente un spectacle décent dans son premier tournoi depuis la fusion des maîtres


Jordan Spieth s’est couvert la bouche d’incrédulité sur le 16e green lorsque son long putt d’aigle s’est arrêté avant de tomber pour une part de l’avance. Son groupe s’est alors précipité pour terminer les deux derniers trous avant la nuit.

Spieth a terminé avec des pars consécutifs pour un 6 sous 64 jeudi et était à un coup de la tête lorsque le premier tour de l’AT & T Byron Nelson a été suspendu en raison de l’obscurité.

Le joueur classé n ° 2 mondial et natif de Dallas, dont le premier événement du PGA Tour était le Nelson en tant qu’amateur de 16 ans il y a six ans, ne joue que son deuxième tournoi depuis qu’il a perdu une avance de cinq coups sur les neuf derniers à les maîtres. Il a raté la coupe la semaine dernière au Championnat des joueurs, mais n’a eu qu’un seul putt de trois pour commencer au TPC Four Seasons adouci par la pluie.

« Cette semaine a été un peu différente de celle des deux dernières années en tant que professionnel. Je ne sais pas ce que c’est », a déclaré Spieth. «Je suis sorti et peut-être que le mauvais temps a en quelque sorte adouci les foules et n’a pas ressenti la même chose. … Tout a été un peu plus calme cette semaine et il a été beaucoup plus facile de rester dans un rythme normal . « 

Sergio Garcia, Danny Lee et Johnson Wagner partageaient la tête à 7 sous 63. Garcia a joué le matin, et Lee et Wagner, comme Spieth, ont tout juste pu terminer le tour qui a commencé 2 heures et demie de retard après une pluie matinale. .

Dustin Johnson et Freddie Jacobson ont égalé Speith avec 64s.

Tom Hoge, l’un des 30 joueurs qui doivent terminer leurs premiers tours vendredi matin, avait 6 sous à 14 trous. Son seul bogey était après avoir raté le green puis deux putts de 10 pieds au cinquième par 3, le dernier trou qu’il a complété. Son dernier tir jeudi était une approche au sixième par 4, sur le green et à 41 pieds de la coupe.

Garcia a terminé sa ronde avec huit putts consécutifs. Wagner et Lee, le Sud-Coréen de 25 ans qui vit à Irving et joue sur son parcours à domicile, étaient également sans bogey.

Il y a eu une vive acclamation au n ° 1 lorsque Spieth a décroché, et un autre lorsqu’il a réussi un tir du rough intermédiaire pour un birdie après avoir raté le premier green.

Spieth avait 3 sous par 10 trous avant quatre trous consécutifs sans par. Il a réussi un petit birdie à 11 et un 20 pieds au n ° 12 avant son seul trois putt, de 50 pieds à la 13e par 3. Il a rapidement repris ce coup avec un putt d’oiseau de 13 pieds au n ° 14.

Puis au 16e par-5, la chance d’aigle de 40 pieds de Spieth qui roulait vers le milieu de la coupe quand elle s’est arrêtée juste court.

Le 64 a égalé le meilleur tour de Spieth au Nelson, où son meilleur résultat est toujours une égalité pour le 16e à ses débuts à l’adolescence. Il était 30e à égalité l’an dernier lorsqu’il a joué après avoir remporté le Masters.

Après sa courte apparition à The Players, Spieth a parlé de la nécessité de faire un meilleur travail en étant positif et en s’amusant plus. C’était un bon début au Nelson.

« C’est juste quelque chose que tout le monde traverse. Vous devez apprendre à le gérer à votre manière et tout le monde est frustré lorsque vous jouez au golf. Vous ne pouvez pas être parfait dans ce jeu », a-t-il déclaré. « C’est juste des petits morceaux ici où je peux peut-être rester un peu plus neutre et ouais, quand tu joues bien, quand tu as 4, 5 sous la normale, c’est beaucoup plus facile d’être heureux. »

Garcia a eu une réponse rapide pour ce qu’il a changé à mi-chemin du premier tour lorsque tous ses putts ont commencé à entrer dans le trou, y compris un putt d’aigle de 60 pieds sur le septième par 5 après un putt d’oiseau de 25 pieds le trou précédent.

« Rien », a déclaré Garcia, le champion Nelson 2004. « Le trou a gêné. C’est aussi simple que ça. »

Garcia a terminé un coup de son record de Nelson, 62 qu’il avait tiré à 19 ans en 1999 lors de son premier tour au tournoi de Lord Byron, en route vers une troisième place. Il est de retour pour la première fois en cinq ans.

Il n’avait qu’un seul birdie et avait besoin de 18 putts sur ses 10 premiers trous, y compris un par-saver de 21 pieds après son coup de départ dans le bunker du greenside au 17e par-3.

« Beau par putt sur 17 pour rester 1 sous, puis a pris feu sur les neuf autres », a déclaré Garcia.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest