Jeev Milkha Singh, le meilleur parmi les Indiens au Thailand Classic

Jeev Milkha Singh a montré un aperçu de son ancienne forme avec une ronde de 69 qui l’a amené à égaler 22 à la fin du troisième tour de la True Thailand Classic, présentée par Chang. (Lire plus dans le golf)

Jeev est maintenant à six sous, mais est huit coups du leader, Scott Hend (68-64-70). Il était à égalité 49 à mi-parcours après le deuxième tour de vendredi.

Jeev a été touché par des blessures et une perte de forme qui lui ont valu une seule coupe à ses huit derniers départs depuis sa 24ème victoire à Hong Kong.

Pendant ce temps, Chiragh Kumar et Rashid Khan, tous deux à égalité au 9ème rang après le second tour, ont glissé dans le classement.

Chiragh, après avoir tiré 68-68 les deux premiers jours, a été emporté par le vent à 76 et a égalisé à 34. Rashid a tiré 73 et est maintenant à égalité 16 avec sept sous.

Gaganjeet Bhullar (73-68-70) a grimpé et est désormais ex-aequo 28e à 21 sous 211. Himmat Rai (68-72-72) a eu égalité 34 et Arjun Atwal (69-72-74) a égalité 57.

L'Australien Hend a réussi à faire deux de ses quatre trous de fermeture pour ouvrir une avance de deux coups après un troisième tour balayé par le vent.

Après une huitième victoire sur le circuit asiatique, Hend a battu l'Américain Peter Uihlein, qui a inscrit 70 points sous la normale 70, devant l'Américain Peter Uihlein, qui est revenu à la maison en 69 à l'événement de 1,75 million de dollars sanctionné par l'Asian Tour et l'European. Tour.

Thomas Pieters, de Belgique, a battu le meilleur du jour, 66, à l'arrière de Hend, qui était également le leader du troisième tour de l'édition inaugurale, avant d'avoir terminé deuxième finaliste l'an dernier.

Le co-leader suédois Pelle Edberg, de Suède, a réussi deux passes décisives pour sauver un 73 et s'allonger à côté de Pieters, tandis que le duo thaïlandais Prom Meesawat (69) et Panuphol Pittayarat (74) ont terminé la journée en huitième place, à cinq places du retard.

Les vents tourbillonnants ont maintenu les leaders en groupe pendant une grande partie de la journée, avant que Hend frappe avec brio de la frange pour lancer un oiseau le 15 avant de monter un autre oiseau facile le 17 en utilisant sa longueur à bon escient là où il a failli conduire le green.

Le leader de la première journée, Uihlein, qui a terminé dans le top 10 à ses deux derniers départs, a rebondi après avoir été malade avec quatre oiselets sur la carte alors qu'il tentait de remporter une deuxième victoire sur le circuit européen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest