Je serai surpris si l'Inde ne produit pas un Mohammed: Amir Khan

Amir Khan, star de la boxe britannique, a annoncé mardi que, compte tenu de son talent, il serait très surpris que le pays ne produise pas un boxeur du calibre de Muhammad Ali dans un avenir proche. (Amir Khan ouvre des académies en Inde)

"Je pense que l'Inde peut produire un Ali Muhammad. Je ne peux pas accepter cela avec l'immense population et le talent que vous possédez, ce n'est pas possible. L'Inde a le potentiel de produire un champion comme Ali", a déclaré Amir à la presse, en marge d'un événement pour annoncer le lancement de son académie prévue à Delhi-NCR.

L'académie d'Amir sera associée à l'organisation de combat d'arts martiaux, Super Fight Promotions, qui s'associera également à la star pour lancer une ligue internationale de boxe en Asie du Sud-Est.

Renversé par l'hospitalité chaleureuse qu'il a reçue lors de son premier voyage dans le pays, M. Amir a déclaré que le séjour de cinq jours, qui se termine aujourd'hui, a été une expérience inoubliable.

"Je ne m'attendais jamais à ce genre d'amour et de chaleur. J'étais ici pour la première fois, j'ai assisté à deux mariages (dont celui de la joueuse de cricket Harbhajan Singh), je suis allé à Ajmer Sharif et ce fut une expérience inoubliable. Je reviendrais sans hésiter. à nouveau ", a déclaré le joueur de 28 ans qui, à 17 ans, est devenu le plus jeune boxeur britannique à remporter une médaille olympique avec sa médaille d’argent aux Jeux de 2004 à Athènes.

Le boxeur poids welter, dont les racines sont pakistanaises, n'a pas pu échapper aux requêtes clichées sur les relations politiques indo-pakistanaises coup de chaud-froid-froid. En s'éloignant de toute déclaration politique, M. Amir a déclaré que le sport pourrait être la solution.

"Je suis en train de créer cinq académies au Pakistan et elles seront prêtes dans environ 12 mois. Puis, une fois que l'académie démarrera en Inde, qui sait, il se peut que des affrontements se produisent entre garçons des deux côtés. Il y aura donc des combats mais avec un entre, "dit-il avec un rire.

"Je sais que les relations entre l'Inde et le Pakistan ne sont pas les meilleures mais, étant britannique et pakistanais, je peux seulement dire que je peux aider de toutes les manières qui me sont demandées", a-t-il ajouté.

"Il y a toujours des bonnes et des mauvaises personnes dans toutes les religions, mais nous devons suivre les bonnes."

Parlant de la boxe en général, Amir a déclaré qu'il était redevable à ce sport pour lui avoir fait la sensation mondiale qu'il était devenu en remportant les titres mondiaux WBA et IBF après son exploit olympique.

"J'étais un enfant très hyperactif et la boxe canalisait mon énergie brute. Les gens disent que la boxe est un sport violent, mais je dis que ce n'est pas le cas. La boxe vous apprend à ne pas combattre dans la rue. Elle vous enseigne la discipline. L'entraînement de boxe est le plus dur au monde. ," il a dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest