« Je n’ai jamais pu récupérer » du premier film de Shaheen Shah : Wasim Akram sur la désastreuse Coupe du monde T20 en Inde

Depuis leur campagne décevante lors de la Coupe du monde T20 de cette année, de nombreux fans et experts se sont demandé ce qui s’était mal passé pour Team India lors de l’événement phare. Les Men in Blue ont commencé leur campagne avec deux défaites consécutives dans la phase de Super 12. Lors de leur premier match, ils ont perdu contre le Pakistan par 10 guichets, puis contre la Nouvelle-Zélande par huit guichets. S’adressant à Sport360, le légendaire joueur de cricket pakistanais a estimé que l’Inde ne pourrait jamais se remettre de la première fois emblématique de Shaheen Shah Afridi. Le meneur de course a donné au Pakistan un départ fantastique et a pris le guichet de Rohit Sharma lors de la quatrième livraison de son premier. Le meneur de jeu a ensuite renvoyé KL Rahul à la troisième et a également renvoyé Virat Kohli au pavillon à la 19e.

L’Inde a finalement réussi à fixer un objectif de 152 courses pour le Pakistan, qu’ils ont atteint en 17,5 overs sans perdre aucun guichet.

« Je suppose qu’après le premier match, après surtout le premier match de Shaheen, ils (l’Inde) n’ont jamais pu récupérer », a déclaré Akram.

« Ensuite, vous voyez qu’on a beaucoup parlé du fait qu’ils se concentrent beaucoup sur l’IPL. Leurs joueurs ne jouent pas beaucoup contre des joueurs internationaux et aussi dans les autres ligues. »

Il a également ajouté que les frappeurs indiens n’avaient pas beaucoup affronté Shaheen, Haris Rauf et Hassan Ali.

« Le Pakistan et l’Inde jouent à peine au cricket. Très peu ont affronté Shaheen Shah, très peu ont affronté, à peine affronté Haris Rauf ou Hassan Ali », a-t-il déclaré.

L’homme de 55 ans a également suggéré que la BCCI « doit réfléchir » et permettre aux joueurs d’au moins essayer « une ou deux » ligues supplémentaires dans le monde.

« Quand vous jouez dans des ligues dans différents pays – un ou deux, je ne dis pas jouez dans toutes les ligues. Au moins, vos joueurs ont l’expérience de jouer contre les autres quilleurs, des terrains différents, des équipes différentes, des conditions différentes », a-t-il déclaré.

Promu

« Je pense que l’Inde doit réfléchir. IPL est la ligue numéro 1, oui en termes d’argent, de talent, mais ils doivent autoriser les joueurs au moins une ou deux ligues supplémentaires dans le monde. »

Après les deux défaites, l’Inde a remporté ses derniers matchs de Super 12, mais cela n’a pas suffi à assurer sa progression vers les demi-finales.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest