Jamie Donaldson montre sa classe dans une victoire à trois coups


Jamie Donaldson a joué une ronde magistrale pour repousser un défi fougueux de Lee Westwood et Clement Sordet et remporter le championnat de golf thaïlandais avec style dimanche. (En savoir plus sur le golf)

La star galloise de la Ryder Cup a tiré une normale de sept sous la normale 65 pour terminer à trois reprises devant l’Angleterre Westwood et le Français Sordet.

« C’est formidable de remporter ce trophée et de battre certains des meilleurs joueurs du monde », a déclaré Donaldson, qui a admis qu’il n’avait pas bien joué cette année.

« Tout s’est réuni aujourd’hui, même si c’était un peu une bataille contre la chaleur. »

La victoire de Donaldson signifie également qu’il se qualifie pour l’Open Championship 2016 au Royal Troon, tout comme Westwood.

Sordet et la Thaïlandaise de 16 ans, Phachara Khongwatmai, ont également gagné un voyage à Troon, qui ont grimpé en flèche pour décrocher la sixième place après avoir tiré 66.

À la quatrième place commune, à quatre tirs du final, se trouvaient l’Espagnol Sergio Garcia et le Sud-Coréen An Byeong-Hun, qui avaient déjà obtenu des exemptions à l’Open.

Le trio indien SSP Chawrasia, Thaïlandais Kiradech Aphibarnrat et Martin Kaymer allemand partageait la septième place.

S’ouvrant avec trois birdies consécutifs, Donaldson a rapidement dépassé le leader du jour au lendemain, Sordet. Le Gallois semblait être aux commandes, mais il n’avait pas totalement secoué ses deux partenaires de jeu qui étaient sur ses talons.

Un moment clé est survenu au 16e, lorsque Westwood et Sordet ont tous deux coulé des birdies tandis que Donaldson a subi son deuxième bogey de la ronde. On aurait dit que c’était le jeu.

«Tout à coup, je suis passé d’être confortable à n’avoir qu’une avance d’un coup», a déclaré Donaldson.

Mais un beau birdie à 17 ans, la fameuse île verte, a rétabli le calme et le Gallois a accosté le 18, étirant son avance à trois coups.

« J’ai été vraiment soulagé quand j’ai frappé le green à 17 ans », a-t-il déclaré. « Ensuite, j’ai fait un bon putt et je me suis senti beaucoup mieux. »

Westwood a admis qu’il était déçu de ne pas pouvoir réussir un triplé de victoires au cours de printemps d’Amata, mais était extrêmement heureux de se qualifier pour l’Open l’année prochaine.

« Ce sera mon 21e Open consécutif », a-t-il déclaré. « C’est vraiment génial pour moi de continuer. J’aime Royal Troon et j’espère faire une bonne performance. »

Sordet a haussé les épaules en ratant le trophée de Thaïlande, se disant qu’il était toujours très satisfait de sa performance. Mais il était excité à l’idée de jouer à l’Open.

« Je ne m’y attendais pas du tout. Ce sera formidable de jouer avec les meilleurs joueurs du monde. J’essaierai juste de faire de mon mieux. »

Phachara de Thaïlande ressentait à peu près la même chose. « Quand je suis entré dans cet événement, je n’avais même pas envisagé la possibilité de jouer à l’Open à Troon », a-t-il déclaré.

« Je me sens vraiment honoré d’avoir cette opportunité. Je ferais mieux de commencer à m’entraîner. »

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest