IPL 2020, SRH vs RCB: RCB Trump SRH inspiré de Yuzvendra Chahal par 10 courses à Dubaï


Le désastre a frappé les SunRisers Hyderabad (SRH) à Dubaï en tant que guichet par Yuzvendra Chahal, qui représentait Jonny Bairstow (61 sur 43) et Vijay Shankar (0), suivis de licenciements anormaux des jeunes Priyam Garg (12 ans). ) et Abhishek Sharma (7) ont déraillé ce qui semblait être une poursuite facile pour les champions 2016 et ont offert aux Royal Challengers Bangalore (RCB) de Virat Kohli une victoire de 10 points dans le match 3 de la Premier League indienne (IPL) 2020 le 21 septembre. RCB a regardé hors du match lorsque Bairstow et Manish Pandey (34) ont ajouté 71 points pour le deuxième guichet. Cependant, une glissade de 8/32 – 121/2 à 153 tous – dans les cinq derniers overs signifiait que les SunRisers ont été éliminés au 20e.

Navdeep Saini est revenu 2/25, Shivam Dube a obtenu 2/15 tandis que Chahal est resté le choix des quilleurs avec des chiffres de 3/18 sur quatre overs.

L’ouvreur Bairstow a déchiré l’attaque de la RCB après que David Warner (6) a été éliminé du côté non-attaquant alors qu’un entraînement direct de Bairstow a vu le ballon ricocher sur la main tendue d’Umesh Yadav et se diriger vers les souches.

L’Anglais a pris un goût particulier pour Yadav alors que le stimulateur s’est égaré avec ses lignes et a été pris pour des limites derrière le carré du côté de la jambe et un tir de la rampe pour six sur la jambe fine.

Manish, lui aussi, a emmené Umesh pour quatre quatre consécutifs dans le Powerplay et a pris Washington Sundar pour un 91 mètres six après que les restrictions de champ se soient assouplies.

Bairstow a cependant eu beaucoup de chance en cours de route, car il a été largué à couvert par Aaron Finch au large de Navdeep Saini, puis à la large limite du midwicket par Dale Steyn, qui n’a pas pu ramasser le ballon dans le ciel nocturne de Dubaï.

Le droitier a élevé son 50 – son troisième dans l’IPL – dans le 14e encore et avec SRH croisière à 121/2, Kohli a dû ramener Steyn dans le 15e comme un dernier coup de dés. Ce mouvement n’a pas fonctionné, mais le suivant par Chahal s’est avéré être le changeur de jeu.

Il a lancé Bairstow alors que ce dernier cherchait à tirer une balle qui ne tournait pas et restait bas, et à la balle suivante, le spinner rusé de jambe a embobiné Shankar avec un googly qui traversait la porte.

Plus tôt, AB de Villiers (51 sur 30) a mené la charge pour RCB avec un coup fluide alors qu’ils terminaient 163/5. Il a pris son temps au début, mais alors que les morts ont commencé, De Villiers a déchaîné sa fureur en écrasant Sandeep Sharma pour des six consécutifs dans le 19.e et frapper Bhuvneshwar Kumar pour une limite au-dessus de la tête du melon.

Mais Kumar a fait reculer les choses en finale en ne cédant que trois points supplémentaires après la limite de De Villiers sur le premier ballon, aidé par deux points – De Villiers et Shivam Dubey – alors que les batteurs périssaient pour tenter de voler des points supplémentaires.

RCB a eu un excellent départ par Devdutt Padikkal (56) et Aaron Finch (29) alors que les ouvreurs ont ajouté 90 points en 11 overs pour le premier guichet.

Padikkal a été jeté par Vijay Shankar avant que Finch ne rate un ballon droit d’Abhishek Sharma pour être jugé jambe avant le guichet.

Kohli (14) n’a pas duré longtemps car il n’a pas réussi à franchir la limite du midwicket sur une livraison plus lente par T Natarajan et s’est retrouvé à Rashid Khan.

Promu

RCB a bien fait de garder Rashid sans guichet (0/31) alors même qu’Hyderabad était un joueur de bowling avec Mitchell Marsh se blessant après quatre balles en raison d’une blessure à la cheville.

Marsh est sorti au bâton à la chute du huitième guichet mais il a été renvoyé en première balle. Il a boité hors du terrain en compagnie de l’équipe de physio.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest