IND vs SL, 2e aperçu ODI: Death Bowling au centre de l’attention alors que l’Inde dirigée par Shikhar Dhawan cherche à conclure la série ODI

Les jeunes canons Ishan Kishan et Prithvi Shaw ont eu une bonne sortie avec la batte lors du premier ODI contre le Sri Lanka, et la direction de l’équipe indienne s’attendrait désormais à des performances cliniques de leur part alors que l’équipe dirigée par Shikhar Dhawan cherche à prendre une avance inattaquable dans les trois -série de matchs mardi. Kishan a marqué 59 tandis que Shaw a joué un coup de 43 pour aider l’Inde à prendre un bon départ dans le premier ODI, et sur le dos du coup calme de 86 points de Shikhar Dhawan, les visiteurs ont scénarisé une victoire de sept guichets. Poursuivant 263, la tenue dirigée par Dhawan était clinique et il n’y a aucun domaine qui nécessite un remaniement majeur. Suryakumar Yadav, entrant au bâton au numéro cinq, a marqué 31 sur 20 balles à l’aide de cinq limites et lui et Dhawan ont assuré que l’Inde rentre chez elle avec 80 balles à revendre.

Si l’on veut examiner les failles dans les frappeurs, il s’agit probablement de Manish Pandey, qui n’avait pas l’air fluide puisqu’il a marqué 26 sur 40 balles.

Le duo de spin de Kuldeep Yadav et Yuzvendra Chahal a joué un match ensemble pour la première fois depuis le match de Coupe du monde 2019 contre l’Angleterre.

Les deux filateurs ont pris deux guichets chacun pendant la phase intermédiaire et ressemblaient à leur ancien moi, et cela augure bien pour l’équipe s’ils sont capables de regagner leur confiance.

Le bowling de la mort reste cependant une préoccupation pour cette équipe indienne et c’est quelque chose que l’entraîneur Rahul Dravid voudrait que ses pupilles abordent.

Bhuvneshwar Kumar n’a pas été en mesure d’exécuter ses Yorkers à la fin des manches et, par conséquent, il a concédé des points et les talonneurs du Sri Lanka ont porté le score de l’équipe au-delà de la barre des 260 points.

Bhuvneshwar a concédé 63 points sur ses neuf overs. Depuis son retour de blessure, Bhuvneshwar n’a plus l’air de lui-même et il espère qu’il pourra lentement retrouver sa forme dans les matchs restants de la tournée.

Krunal Pandya et Hardik Pandya ont également réalisé une bonne sortie avec le ballon. Les deux ont pris un guichet chacun.

Le bowling d’Hardik était un signe agréable car il reste l’un des rouages ​​essentiels du programme de la Coupe du monde T20.

Hardik n’a peut-être joué que cinq overs, mais c’est un signe positif qu’il a commencé à jouer dans le format 50 over.

Krunal a complété son quota de 10 overs et il n’a concédé que 26 points.

Pour le Sri Lanka, il s’agira d’appuyer sur le bouton de redémarrage et de recommencer car il n’y avait pas grand-chose à dire en ce qui concerne la performance des hôtes lors du match d’ouverture de la série.

Le manque d’expérience était clairement visible alors que la jeune tenue indienne avait l’air en contrôle total.

Equipes:

Promu

Inde: Shikhar Dhawan (c), Prithvi Shaw, Ishan Kishan, Manish Pandey, Suryakumar Yadav, Hardik Pandya, Krunal Pandya, Deepak Chahar, Bhuvneshwar Kumar, Yuzvendra Chahal, Kuldeep Yadav, Chetan Sakariya, Sanju Samson, Krishnitep Rowtham, Navdeish Saini, Ruturaj Gaikwad, Rahul Chahar, Varun Chakravarthy, Devdutt Padikkal.

Sri Lanka: Avishka Fernando, Binod Bhanuka, Bhanuka Rajapaksa, Dhananjaya de Silva, Charith Asalanka, ail Shanaka, Wanindu Hasaranga, Chamika Karunaratne, Isuru Udana, Dushmantha Chameera, Lakshan Sandakan, Pathum Nissanka, Akila Dananjaya, Ishan Menh Jayara Rajunha, Lahiru Kumara, Asitha Fernando, Ashen Bandara, Praveen Jayawickrama, Dhananjaya Lakshan, Lahiru Udara, Shiran Fernando.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest