Grand Prix des Etats-Unis: Lewis Hamilton en pole, le titre des doutes sera bouclé

Le Britannique de 32 ans, qui peut remporter le championnat s’il gagne pour Mercedes et son rival au titre au titre, Ferrari, Sebastian Vettel, n’a pas fini dans le top cinq, a signé sa 11e pole de la saison avec une superbe performance en vitesse.

Mais, a-t-il dit, cela ne lui suffira probablement pas de rejoindre Vettel en tant que quadruple champion, à moins que l'Allemand, qui commence à ses côtés en tête de la grille, "commette une erreur stupide".

"Je pense qu'il est très peu probable que ce soit le cas ici", a déclaré Hamilton. "Sebastian a fait un excellent travail aujourd'hui pour faire remonter la Ferrari. Je pense que finalement, tout ce que je peux faire, c'est faire de mon mieux avec mes capacités et essayer d'obtenir le maximum de points.

"Sebastian a raison, donc, à moins qu'il commette une erreur stupide, ce qui est peu probable, il ira aux prochaines courses …"

Hamilton, qui a réalisé un record de circuit avec son tour en une minute et 33,108 secondes, a ajouté qu'il s'attendait à une course difficile dimanche, alors que Vettel tenterait de conserver son titre.

"Ce sera une belle course demain," a-t-il déclaré. "Ce sera difficile car garder les pneus dans ces conditions est toujours difficile, je suis impatient de le faire."

"La piste était très difficile aujourd'hui, avec le vent qui souffle, vous avez un vent contraire dans le premier virage, un vent arrière en dehors du premier virage, l'ensemble du secteur un est le vent arrière, puis un vent contraire dans le virage 9 , donc ça bouge tout au long du tour.

"Vous mesurez à quel point vous pouvez pousser fort, combien vous devez licencier, mais c'est pour ça que je l'aime. C'est une piste fantastique à conduire et surtout quand vous avez une voiture sur laquelle vous pouvez compter."

Alors que Hamilton ronronnait de plaisir après s'être assuré un record de départ pour la 117e rangée du premier rang, le record du vainqueur du septième champion allemand, Michael Schumacher, Vettel a déclaré que Ferrari et lui travaillaient jour après jour.

"J'étais heureux à la fin avec la voiture, mais il nous manquait un peu de rythme. Nous sommes bien venus, quand cela importait, et je crois que notre rythme de course est bon. Bravo à Lewis aujourd'hui … Nous prenons chaque jour comme il se présente à présent."

Son coéquipier chez Mercedes, Valtteri Bottas, s'est qualifié en troisième position malgré des difficultés de freinage.

"Il y a des choses avec lesquelles j'ai eu du mal à travailler: la modulation des freins et le verrouillage, le transfert de poids", a déclaré le Finlandais. "J'ai eu du mal à le faire et plusieurs fois à 13 et 15 ans, j'ai perdu un peu de temps – ce sont les virages les plus longs."

Dos de la grille

L'Australien Daniel Ricciardo s'est qualifié quatrième pour Red Bull devant le finlandais Kimi Raikkonen dans la deuxième Ferrari et Max Verstappen dans le deuxième Red Bull, mais le Néerlandais partira du fond de la grille après s'être vu infliger une pénalité de 15 places pour avoir pris le nouveau moteur les pièces.

"C'est facile de dire maintenant que j'aurais dû être là-haut, mais si vous faites deux grosses erreurs, ce n'est pas ce que vous voulez", a déclaré Verstappen, déçu de sa performance 24 heures après que l'équipe a confirmé sa signature d'un nouveau contrat .

"Je ne suis pas heureux avec moi-même et c'est l'un des pires qualificatifs de l'année pour moi."

Le Français Esteban Ocon s'est qualifié septième pour Force India devant l'impressionnant Carlos Sainz, l'Espagnol faisant ses débuts avec Renault après avoir quitté Toro Rosso.

Le double champion espagnol Fernando Alonso de McLaren Honda s'est classé neuvième et le Mexicain Sergio Perez dixième de la deuxième édition de Force India.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest