Grand Prix de Russie: Sebastian Vettel effectue une évaluation des risques personnels après le Smash de qualification à Sotchi

Sebastian Vettel a écrasé l’arrière de sa voiture contre les barrières après avoir perdu le contrôle au virage quatre.© Twitter


Sebastian Vettel a admis qu’il avait pris trop de risques avant de perdre le contrôle de sa Ferrari et de s’écraser lors des qualifications remplies d’incidents de samedi pour le Grand Prix de Russie de dimanche. Le quadruple champion allemand, à sa dernière saison avec l’équipe italienne, a déclaré qu’il essayait de retrouver plus de rythme et qu’il avait perdu le contrôle de la voiture. «J’ai perdu la voiture et je n’ai pas pu la rattraper», a-t-il déclaré. «Déjà dans le virage 2 j’avais perdu la voiture puis dans le virage 4, je l’ai encore perdue.» J’avais du mal, surtout dans le premier secteur et je prenais plus de risques. Je n’ai tout simplement pas pu l’attraper … « Évidemment, je ne suis pas content. Par rapport à la matinée à l’entraînement, nous avons eu beaucoup de mal l’après-midi. » Vettel a déclaré que sa voiture manquait de rythme, ce qu’il essayait de compenser en prenant des risques qui l’ont conduit à perdre l’arrière dans le virage quatre où il a percuté les barrières.

Son coéquipier Ferrari Charles Leclerc a failli tomber sur Vettel alors qu’il le suivait sur un tour de piste. Il freina fort et évita les ennuis.

« C’était assez effrayant, mais heureusement il va bien et ce n’est pas pire que ça », a déclaré le pilote monégasque qui s’est qualifié 11e.

« C’est décevant de ne pas passer en Q3. C’est frustrant, mais c’est la vie. »

La séance a été stoppée avec un drapeau rouge après le shunt du quadruple champion, laissant le leader du championnat en fuite Lewis Hamilton dans une dangereuse 15e place avec un peu plus de deux minutes à jouer.

Les rediffusions ont montré que le pilote allemand, à sa dernière saison avec Ferrari, a coupé un trottoir au virage quatre et a perdu le contrôle en frappant les barrières.

Promu

En revenant aux stands, il a ramassé une aile de sa voiture qui était tombée et l’a gentiment remise à l’équipe d’officiels dégageant sa voiture en détresse du circuit.

Une fois que la Q2 a finalement repris, Hamilton a réussi à faire un tour pour se hisser dans le top 10 des tirs au but avec le quatrième temps le plus rapide, puis de prendre la pole.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest