Grand Prix de l’Eifel: « Spot On » Valtteri Bottas oblige Lewis Hamilton à prendre la pole position


Valtteri Bottas a produit un record de piste fulgurant lors de son dernier tour de qualification samedi pour devancer son coéquipier Mercedes Lewis Hamilton et remporter la pole position pour le Grand Prix de l’Eifel. Bottas a réalisé un meilleur tour d’une minute et 25,269 secondes pour battre le leader du championnat par deux dixièmes de seconde dans des conditions très froides après une seule séance d’essais après l’annulation de la course de vendredi en raison du brouillard. C’était la troisième pole de Bottas cette année et la 14e de sa carrière, un exploit qui, espère-t-il, pourra l’aider à maintenir en vie son défi de championnat. Après avoir gagné en Russie il y a deux semaines, il est à 44 points de Hamilton. Les deux «  flèches noires  » ont été poussées jusqu’au bout par Max Verstappen de Red Bull, qui a perdu l’adhérence lors de sa dernière course et a terminé troisième devant Charles Leclerc de Ferrari et Alex Albon dans la deuxième voiture Red Bull.

« C’est une sensation si agréable de le faire dans le dernier tour – mon dernier tour était parfait », a déclaré Bottas.

«Cela a été assez difficile avec de courtes séances d’entraînement et ces conditions ont permis de mettre les pneus au bon endroit, c’était l’une des plus grandes choses aujourd’hui.

Le temps froid de l’automne a façonné les essais et les qualifications. Les séances d’essais de vendredi ont été anéanties par le brouillard et la pluie.

« Je crois que je peux gagner », a déclaré Bottas. « C’est le seul objectif pour demain et j’espère que nous pourrons prendre un bon départ. »

Hamilton, qui n’a besoin que d’une seule victoire pour égaler le record de Michael Schumacher de 91 victoires en Grand Prix, a dû se contenter de la deuxième place sur la grille.

« Valtteri a deux dixièmes d’avance et il a fait du bon travail, alors félicitations à lui », a-t-il déclaré. «Il me reste beaucoup de temps pour retrouver …

Daniel Ricciardo a terminé sixième devant son coéquipier Renault Esteban Ocon, Lando Norris de McLaren, Sergio Perez de Racing Point et Carlos Sainz dans la deuxième McLaren.

Peu de temps avant les qualifications, Racing Point a annoncé que Nico Hulkenberg remplacerait Lance Stroll qui était « malade ».

Hulkenberg, qui couvrait le coéquipier de Stroll, Sergio Perez à Silverstone, a été appelé à bref délai d’un café de Cologne. Sans aucune pratique, il s’est qualifié en fond de grille.

– Froid mais pas de brouillard –

La séance a débuté dans des conditions lumineuses et froides, la température de l’air ayant du mal à dépasser 10 degrés, mais aucune répétition du brouillard et de la pluie qui a conduit à l’annulation des deux séances d’essais vendredi.

Hulkenberg a été l’un des pilotes au début de la séance à se familiariser avec les réglages de Stroll et le circuit avant que Verstappen ne donne le ton à Red Bull, devançant Bottas et Hamilton avec Leclerc quatrième.

Le «super-sub» a poussé, mais il demandait trop à Hülkenberg et il n’a pas réussi à atteindre Q2 et s’est qualifié 20e, même si son temps n’était qu’à 0,9 seconde de son coéquipier Perez en neuvième.

Avec lui, Romain Grosjean, 16e pour Haas, George Russell et son coéquipier Williams Nicholas Latifi et, devant son record du 323e Grand Prix, Kimi Raikkonen d’Alfa Romeo qui rejoint «le Hulk» à l’arrière.

Le coéquipier du Finlandais Antonio Giovinazzi, sous la pression de conserver son siège de la star montante de la F2 Mick Schumacher, a fait son entrée pour la première fois cette année.

Hamilton a rapidement posé un marqueur en Q2 en 1 min 26,183 s avant que Verstappen ne réduise cela de près d’une demi-seconde. Albon a pris la troisième place tandis que Bottas a glissé à la huitième.

Lors de leurs deuxièmes manches en Q2, Hamilton a regagné la première place tandis que Verstappen a résisté à un Bottas amélioré en troisième.

Derrière eux, le quadruple champion Sebastian Vettel de Ferrari a quitté la séance avec une vague aux quelque 20000 fans dispersés sur le circuit, ainsi que Pierre Gasly et son coéquipier Alpha Tauri Daniil Kvyat, Giovinazzi et Kevin Magnussen de Haas.

C’était la huitième fois consécutive que Leclerc devançait son coéquipier Ferrari Vettel en qualifications.

Promu

Dans le top dix des tirs au but, Verstappen a été le plus rapide lors de sa première manche en 1: 25,744 devant les deux hommes de Mercedes, Bottas devançant Hamilton et Albon quatrième dans le deuxième Red Bull.

Hamilton a répondu en allant le plus vite, mais ce n’était pas suffisant pour résister à Bottas qui a pris d’assaut la pole.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest