Grand Prix de France: Lewis Hamilton entame sa 75ème carrière en tant que Mercedes au premier rang

Lewis Hamilton a assuré la pole position pour le Grand Prix de France devant son coéquipier Valtteri Bottas, alors que Mercedes dominait la séance de qualifications disputée samedi pour balayer la première ligne de la grille. Le quadruple champion du monde a réussi un meilleur tour en une minute et 30,029 secondes pour s'emparer de la 75e pole position de sa carrière devant Bottas, ce qui lui donnait une occasion parfaite de reprendre l'initiative dans la course au titre dimanche. Sebastian Vettel, Ferrari, leader du championnat et quatre fois champion du monde, a pris le troisième rang à trois dixièmes de la cadence, devant Max Verstappen et son coéquipier Red Bull, l'Australien Daniel Ricciardo. Kimi Raikkonen a terminé sixième de la deuxième Ferrari devant Carlos Sainz de Renault, Charles Leclerc de Sauber, Kevin Magnussen et son coéquipier de Haas, Romain Grosjean, qui a chuté lors de la séance de barrage parmi les dix meilleurs, arrêtant la séance pendant huit minutes.

"Ce n'était pas si mal", a déclaré Hamilton. "Ça fait du bien d'être de retour en France. C'est un endroit magnifique et le public nous a très bien répondu."

Bottas a déclaré: "Ce n'était pas un mauvais tour, pas parfait non plus. Je me suis battu pour obtenir des tours parfaits cette semaine. Je rattrapais mon retard, mais un doublé ici est excellent. Le moteur est bon. , frais et puissant. "

Vettel a admis qu'il avait peut-être trop poussé mais qu'il était content de la troisième place.

"J'ai participé au dernier Grand Prix de France en 2008 et c'est incroyable de voir autant de monde ici et toute l'excitation que nous ressentons tous. C'est agréable d'être ici. Il y a beaucoup de couleurs, donc ça s'anime vraiment. "

Sur une piste initialement sèche suite à de fortes tempêtes de pluie, qui avait limité les derniers essais libres, la température de l'air ambiant était de 22 degrés Celsius et la piste 30 au début des qualifications.

Mercedes a pris le contrôle et Hamilton a réussi le meilleur temps du premier trimestre, qui s'est terminé sous la pluie, avec l'élimination des deux McLaren et des Williams – un contraste triste avec la pompe des anciennes équipes britanniques, lors de la dernière course française. tenue sur le circuit Paul Ricard il y a 28 ans.

Le double champion, Fernando Alonso, était 16e et son équipier McLaren, Stoffel Vandoorne, 18e, prenant Brendon Hartley dans son Toro Rosso.

L'infortuné Néo-Zélandais débutera la course de dimanche depuis le fond de la grille après s'être vu infliger une lourde pénalité pour le remplacement de pièces de moteur.

Le rythme de Hamilton a permis à Mercedes de conserver sa suprématie à chaque séance du vendredi matin, mais il a lutté pour le confort de sa voiture à mesure que la pluie s'intensifiait au deuxième trimestre.

Cela n’a rien fait pour le ralentir et dès que Bottas a été le plus rapide, Hamilton a réduit son temps de une demi-seconde avec un tour brûlant. Les deux hommes utilisaient clairement les nouveaux moteurs Mercedes améliorés.

Ferrari a réagi en sortant des ultra-softs – Mercedes en super-softs – et Vettel a pris la deuxième place, Raikkonen a pris la troisième place alors que la pluie s'apaisait et que la piste devenait plus rapide dans les dernières minutes dramatiques de Q2.

Leclerc l'a mené à la 10e place pour Sauber, poussant Esteban Ocon et son coéquipier de Force India, Sergio Perez, hors de la fusillade en 11e et 13e, de part et d'autre de Nico Hulkenberg de Renault.

Pierre Gasly de Toro Rosso et Marcus Ericsson dans la deuxième Sauber ont également été éliminés.

Les dix premières séances de Q3 ont débuté avec Ferrari qui se précipitait à la mêlée. Hamilton a suivi et, après les premières courses en vol, Bottas et lui ont dominé les chronos avant que la session ne soit sous le drapeau rouge lorsque Grosjean s'est écrasé au virage trois.

Il était indemne et, après être sorti de sa voiture, il est retourné aux stands avec son casque bien en place, avant que la session ne reprenne et que Hamilton soit brûlé à la pole lors de son dernier tour en vol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest