GP d'Australie d'ouverture de saison dans le chaos alors que McLaren se retire

"La décision (de se retirer) a été prise sur la base d'un devoir de diligence non seulement envers les employés et partenaires de McLaren F1, mais également envers les concurrents de l'équipe, les fans de Formule 1 et les autres acteurs de la F1."

Les résultats des tests pour le personnel Haas n'ont pas encore été révélés.

La décision de McLaren de se retirer jette un doute sur le fait que la course se déroulera sans un effectif complet d'équipes et si d'autres suivront.

Le champion du monde Lewis Hamilton a déclaré plus tôt jeudi qu'il était "très surpris" que cela se poursuive alors que les craintes montent quant à la propagation de la maladie.

"Je suis vraiment très, très surpris que nous soyons ici. Je ne pense pas que ce soit formidable que nous ayons des courses mais c'est vraiment choquant que nous soyons tous assis dans cette salle", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse officielle avant la course. conférence pleine de médias.

"Il semble que le reste du monde réagisse déjà un peu tard, mais vous l'avez vu ce matin avec (le président Donald) Trump fermant la frontière de l'Europe aux États-Unis, la NBA suspendue, mais la Formule 1 continue de continuer .

"C'est une préoccupation, je pense, pour les gens ici. C'est un gros cirque qui est venu ici, c'est certainement préoccupant pour moi."

La star de Mercedes, qui vise à égaler le record de sept couronnes mondiales de Michael Schumacher cette saison, était assise aux côtés de Ferrari de Sebastian Vettel et de Daniel Ricciardo de Renault en séance médiatique, mais un grand espace ouvert les séparait de la presse.

Lorsqu'on lui a demandé pourquoi il pensait que la course était toujours en cours, Hamilton a répondu: "Cash is king."

Le quadruple champion du monde Vettel a déclaré qu'il était difficile de juger quoi faire alors que le virus continue de se propager.

"De toute évidence, nous devons faire confiance à la FIA (Fédération internationale de l'automobile) pour prendre autant de précautions que possible, mais je pense que la réponse que personne ne peut vous donner pour le moment est de savoir combien vous pouvez contrôler ce qui se passe", a-t-il déclaré.

"En fait, nous sommes ici, alors essayez de faire attention autant que possible."

Finale de cricket T20

Le directeur de l'équipe Haas, Guenther Steiner, a déclaré qu'il n'avait pas encore discuté de la marche à suivre si l'un de ses employés était positif.

"Nous traverserons ce pont quand nous y arriverons", a-t-il déclaré.

L'Australie a signalé jusqu'à présent 150 cas de coronavirus, y compris parmi les fans qui ont assisté à la finale de la Coupe du monde de cricket T20 féminin et à un match de Super Rugby, tous deux à Melbourne la semaine dernière.

Les pays européens qui abritent de nombreuses équipes de F1 et des journalistes au Grand Prix ont eu beaucoup plus de cas.

Malgré les inquiétudes, les fans se sont rendus jeudi à Albert Park pour une séance de qualification pour les Supercars.

"Je ne suis pas inquiet, je me lave les mains et c'est la meilleure chose à faire", a déclaré le spectateur Robert Clarke en utilisant un poste de désinfection des mains.

Pilote masqué

Les premières séances d'essais F1 devraient commencer vendredi.

Afin de limiter l'interaction entre les conducteurs et les fans, les séances d'autographes ont été remplacées par des interviews avec questions et réponses, les selfies étant interdits.

Des événements médiatiques ont également eu lieu avec Ricciardo et Esteban Ocon de Renault "excusés" d'une conférence de presse mercredi, et une zone d'exclusion a été imposée autour de Max Verstappen et Alex Albon lors d'une fonction Red Bull.

Ocon a été repéré portant un masque dans le paddock jeudi, tandis que les équipes ont mis au rebut des interviews télévisées tout-en-un, où les médias sont serrés autour des pilotes, pour la durée du week-end.

Le coronavirus a déjà blessé le sport avec le Grand Prix de Chine d'avril reporté, tandis que la deuxième course de l'année à Bahreïn se déroulera sans spectateurs.

L'Australian Grand Prix Corporation a déclaré qu'elle travaillait en étroite collaboration avec les autorités sanitaires pour prendre des précautions supplémentaires à Albert Park, notamment en ayant des désinfectants pour les mains dans les espaces publics et les installations de l'entreprise.

Les programmes de nettoyage et de désinfection ont été renforcés et des protocoles mis en œuvre pour répondre à tout cas suspect de COVID-19.

Au cours du week-end, la FIA a déclaré qu'elle mettait en place une "cellule de crise" pour se réunir tous les deux jours afin de surveiller la menace mondiale posée par le virus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest