Coupe du monde de hockey 2018: L'entraîneur indien Harendra Singh blâme le mauvais arbitrage pour Ouster

Visant à réécrire l'histoire après une interruption de 43 ans, l'Inde s'est inclinée 1 à 2 face aux Pays-Bas en quatrième et dernier quart de finale, s'effondrant devant un stade bondé de Kalinga.

Harendra a déclaré qu'il était grand temps que la FIH examine la performance des arbitres. "J'aimerais présenter mes excuses. Nous n'avons pas donné ce que nous devions. Je ne vais pas m'arrêter aujourd'hui. S'ils (les arbitres) ne veulent pas s'améliorer, nous continuerons à faire face à ce genre de résultats", a-t-il déclaré lors de la conférence de presse d'après-match.

"Quelqu'un peut-il définir le carton jaune de 10 minutes d'Amit Rohidas? Qu'en est-il de ce monsieur (qui pointe Manpreet Singh), lorsqu'il a été poussé par derrière? Pourquoi pas un carton jaune ici? Nous avons perdu deux tournois majeurs (Jeux asiatiques) cette année parce que Deux fois, nous avons reçu une carte alors que nous n'avions rien fait. Mais quand c'est arrivé contre nous, les arbitres n'ont rien dit. Ils doivent s'améliorer. Nous avons perdu deux tournois majeurs ", a-t-il déclaré.

L'entraîneur indien a toutefois déclaré qu'il ne protesterait pas et n'accepterait pas le résultat. "99,8 pour cent de la référence va en faveur des joueurs. Le résultat d'une manifestation n'a jamais été bon dans ma carrière. Nous acceptons cela avec grâce. Nous voulons un arbitrage neutre. Sauf que les deux équipes doivent être traitées de manière égale. Une décision erronée peut ruiner votre préparation de 4-6 ans ", a-t-il déclaré.

Le capitaine indien Manpreet Singh était lui aussi totalement déçu du résultat et a déclaré qu'il était inutile de présenter une protestation maintenant. "A quoi ça sert? On a perdu. On est hors du tournoi. L'équipe avait fait tous les efforts, mais ça ne s'est pas passé. Je suis heureux que tous les garçons aient donné leur 100% et qu'ils ne manquaient pas de confiance en eux, " il a dit.

Harendra a déclaré que c'était un match égal, mais les occasions manquées ont nui à l'Inde. "Nous avons eu deux occasions de jouer. Nous avons manqué, tout comme Holland. C’est parce que les deux équipes jouaient à un rythme soutenu. Parfois, votre position n’est pas là, ou votre bâton n’est pas là (au bon endroit). les garçons se sont battus sans le gardien de but, je tiens à saluer mes joueurs. Nous avons bien joué dans les patchs mais je vais donner 7 sur 10 au tempérament de mon équipe ", a ajouté Harendra.

Critiquant les arbitres sur le terrain, Harendra a ajouté qu'il ne pensait pas que le coin de pénalité pour lequel les Pays-Bas avaient marqué leur vainqueur était juste. "Le penalty qu'ils ont obtenu, je ne suis pas d'accord avec ça", a-t-il déclaré. L’entraîneur des Pays-Bas, Max Caldas, n’est cependant pas d’accord avec son homologue indien et estime qu’il n’est pas sage de blâmer les arbitres après une défaite. "L'équipe avec le plus de chances gagne le match. Nous avons gagné le match. C'est le résultat final. Au final, les arbitres n'ont pas joué le match. Nous ne discutons jamais des arbitres après un match, nous parlons de notre propre performance", a-t-il déclaré. m'a dit.

"Nous examinons les matchs, pas les arbitres. Nous examinons notre propre performance. Cela nous est arrivé au Trophée des Champions lorsque l'appel nous a été opposé et que nous avons fait match nul contre l'Inde. Les arbitres font leur travail. C'est un jeu très rapide," Caldas ajouté.

Le capitaine hollandais Billy Bakker était lui aussi d’accord avec son entraîneur sur la question de l’arbitrage. "Je pense que nous sommes assez satisfaits des officiels. En fin de compte, l'Inde demandait un coin des pénalités. Peu importe qu'ils aient été référés. Parfois, dans le sport, les choses ne se passent pas comme vous le souhaitez. traiter avec elle ", at-il dit.

(Avec des entrées PTI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest