Coronavirus: Pullela Gopichand dit que ce sera « mieux si les Jeux Olympiques de Tokyo sont reportés »


L’entraîneur en chef du badminton de l’Inde, Pullela Gopichand, estime que les Jeux olympiques de Tokyo devraient être reportés compte tenu de la crise sans précédent à laquelle le monde est confronté en raison de la pandémie de COVID-19. L’appel à reporter les Jeux olympiques, qui doivent se tenir à Tokyo du 24 juillet au 9 août, se développe après que la plupart des grands événements sportifs aient été annulés ou reportés en raison de l’épidémie mortelle, qui a tué plus de 8000 personnes et infecté plus de 2,00 000 dans le monde.

Le Comité international olympique (CIO) a toutefois déclaré mercredi qu’il s’attendait à ce que les Jeux commencent à l’heure.

« J’ai des doutes sur les Jeux olympiques. Ce n’est pas comme si c’était loin. La préparation doit commencer maintenant. Le CIO doit donc prendre un appel maintenant pour que tout le monde se détende », a déclaré Gopichand à PTI.

« Je pense que, dans le scénario actuel, avec les problèmes de santé et toutes les restrictions de voyage et tout, c’est une période difficile et pour le moment, le monde entier pense à la santé et à la sécurité de ses citoyens, donc je pense que compte tenu de la situation, il c’est mieux si les Jeux Olympiques sont reportés », a-t-il ajouté.

La Fédération mondiale de badminton a été sévèrement critiquée pour avoir organisé le championnat de toute l’Angleterre plus tôt ce mois-ci, malgré la propagation rapide de la maladie mortelle.

Les joueurs internationaux, y compris la médaillée de bronze aux Jeux olympiques de Londres Saina Nehwal, ont critiqué la BWF en disant que la sécurité des joueurs était compromise pour des gains financiers et que Gopichand n’avait pas non plus mâché ses mots.

« Certainement, je pense que c’était une mauvaise décision de la part de la BWF de mettre les joueurs en danger en accueillant le All England », a déclaré Gopichand, qui est actuellement isolé après son retour de Birmingham.

Après avoir été condamnée par les joueurs, la BWF a suspendu tous les tournois jusqu’au 12 avril.

Des appels ont été lancés pour prolonger la période de qualification olympique, qui se termine le 28 avril, à la suite du report d’un certain nombre de qualifications olympiques.

Cependant, Gopichand estime qu’il n’y a pas de réponses faciles et BWF est dans une situation difficile.

« Ce qui se passe est sans précédent, donc je pense que toute décision aura ses mérites et ses inconvénients. Je pense que tout ce qui est égal et juste pour tout le monde doit être fait. Nous ne pouvons pas satisfaire tout le monde et j’espère que c’est égal pour la plupart des gens », a déclaré le 2001 Champion de toute l’Angleterre.

« Je pense que la BWF est dans une situation difficile, toute décision sera critiquée. Quand vous prolongez la période olympique (de qualification), vous parlez de beaucoup de choses comme les accréditations, les visas, les équipes de soutien, les associations locales.

« Ce n’est donc pas facile et il y a des contraintes. Malheureusement, c’est une situation sans précédent, nous devons donc suivre la décision qu’ils prennent. »

L’académie SAI-Gopichand à Hyderabad a été fermée jusqu’au 31 mars pour contenir le virus suite à la directive du gouvernement de l’État de Telangana.

Promu

Lorsqu’on lui a demandé si cela affecterait les préparatifs des joueurs olympiques, Gopichand a déclaré: « Les joueurs venus de toute l’Angleterre via divers endroits comme Dubaï doivent être mis en quarantaine. Ils n’ont pas de tournois en avril, donc jusqu’à le temps que ce soit une pause de deux semaines après l’entraînement, tout va bien.

« Les joueurs ont également besoin de repos, il est donc préférable de rester à la maison et de travailler sur la forme physique. »

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest