Coronavirus: Neeraj Chopra exhorte l’Inde à agir de manière responsable dans la lutte contre le coronavirus


Le lanceur de javelot vedette Neeraj Chopra dit qu’il se tient occupé avec des séances d’entraînement au gymnase et du visionnage de films pendant l’auto-isolement à NIS Patiala, exhortant le pays à se comporter de manière responsable dans sa lutte pour contenir la pandémie de COVID-19 pour le bien de son pauvres. Chopra, qui s’est qualifié pour les prochains Jeux olympiques de Tokyo, a reçu l’ordre de l’Autorité sportive indienne (SAI) de rester autonome pendant 14 jours après son retour d’un séjour d’entraînement en Turquie.

« Je ne m’entraîne pas du tout. Les portes de cette auberge destinée à ceux qui sont revenus d’un entraînement à l’étranger ont été verrouillées. Je n’ai pas le droit d’aller nulle part, mais on nous donne une vieille salle de gym pour faire de l’exercice pour rester en forme », Chopra dit PTI au téléphone de Patiala.

«Je profite de mon temps libre en écoutant de la musique, en parlant au téléphone avec ma famille et mes amis et en lisant un peu aussi. Parfois, je regarde des films sur mon ordinateur portable.» Chopra a exhorté ses compatriotes indiens à prendre au sérieux l’épidémie de coronavirus redoutée et à suivre les directives émises par les autorités.

« Les gens devraient prendre cette pandémie au sérieux et suivre les directives. Ils devraient le faire volontairement comme le couvre-feu Janata du Premier ministre. Les pays d’Europe sont très petits et ils ont de meilleurs services médicaux, mais ils font face à une crise énorme », a-t-il expliqué.

«Notre pays est beaucoup plus grand et compte beaucoup de pauvres. Si notre pays atteint le stade 3 (de la propagation de la pandémie), cela peut vraiment avoir un effet dévastateur. Nous devrions essayer de contenir la maladie avant que cela ne se produise. Donc, chacun de nous devrait être un citoyen responsable et essayer de maintenir la distance sociale.  »

Le champion des Jeux d’Asie et du Commonwealth, âgé de 22 ans, originaire d’un village près de Panipat dans l’Haryana, a déclaré qu’il n’avait aucun problème à suivre les directives du gouvernement à la suite de la pandémie, qui a fait plus de 13000 morts dans le monde.

«Je n’aurais pas pu être à la maison et rester isolée pendant 14 jours parce que là-bas, j’aurais confondu avec ma famille. Ici, je peux être seule, alors j’essaie de profiter de mon temps. De plus, en tant qu’athlète, il est bon de suivez les règles et soyez un citoyen responsable », a-t-il ajouté. Chopra a déclaré que le «temps libre forcé» était une expérience complètement différente pour lui.

« C’est un temps de loisir complètement différent, qui ne se mêle à personne, loin du monde extérieur », a-t-il déclaré.

Promu

Lorsqu’on lui a demandé quelles précautions il avait prises ces derniers jours, il a répondu: «Je me lave les mains fréquemment, j’utilise des désinfectants après avoir touché un objet et je me tiens propre. Si quelqu’un veut me parler, il doit d’abord utiliser le désinfectant et parlez-moi d’au moins 5 mètres. C’est quelque chose de nouveau que je n’ai pas fait. Mais ce sont des temps extraordinaires.  »

« Pendant l’entraînement en Turquie, il n’y avait aucune crainte à propos du coronavirus car il (la pandémie) venait juste de commencer (dans d’autres parties du monde en dehors de la Chine). La Turquie avait alors peu de cas, mais cela a soudainement changé ces derniers jours. »

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest